Gabon : Le gouvernement Ndong Sima invité sur le terrain

À Libreville, au cours de leur premier conseil des ministres du mercredi 29 février, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a invité les membres du gouvernement Ndong Sima à amplifier l’action sur le terrain, à la rendre plus visible, afin d’apporter des solutions aux aspirations du peuple gabonais notamment liées à la cherté des produits de base, à la crise du logement et à la pauvreté. Le Président de la République avait promis cinq mille nouveaux logements par an aux Gabonais, mais depuis qu’il est pouvoir les maisons ne sont toujours pas sorties de terre et le panier de la ménagère est toujours aussi maigre. Raymond Ndong Sima et son équipe sont attendus sur le terrain pour écrire une nouvelle page de l’Histoire du Gabon émergent.

(De notre correspondant)

Communiqué du Conseil des ministres :

A l’entame des travaux, le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, tout en félicitant les promus pour leur nomination au sein de ce deuxième Gouvernement de l’Émergence constitué de vingt neuf membres dont huit femmes, a tenu à rappeler qu’il s’agit d’un Gouvernement de missions.

Aligné au Plan Stratégique « Gabon Émergent » dont l’objectif est l’accélération et la réalisation des objectifs que le Gabon s’est librement fixés, dans sa marche irréversible vers l’Émergence, ce Gouvernement se doit, plus que par le passé, d’amplifier son action sur le terrain, de la rendre plus visible et de se montrer capable d’apporter des solutions aux aspirations du peuple gabonais dont les attentes sont encore nombreuses. Cette stratégie opérationnelle devra servir de catalyseur à l’activité économique sans laquelle il sera difficile d’atteindre l’objectif global qui est de faire du Gabon un pays émergent.

Pour ce faire, le Président de la République, Chef de l’État a décliné la nouvelle méthodologie du travail gouvernemental. Celle-ci a pour conséquence la réforme des processus de prise de décisions en Conseil des Ministres.

Il en résultera une plus grande collégialité, une mutualisation de ressources humaines, une accélération du processus de décisions soumises à la sanction du Conseil des Ministres, et une communication plus simple et plus lisible de l’action publique aux yeux des citoyens.

Le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Ali Bongo Ondimba a instruit le Gouvernement à poursuivre son ambitieux plan de réorganisation des services de l’État, de manière à les rendre plus réactifs et pragmatiques face aux nombreuses préoccupations des populations.

Ces réformes institutionnelles s’inscrivent dans la vision du Président de la République, Chef de l’État, contenues dans le plan stratégique « Gabon Émergent ». Elle consiste à mettre sur pied une administration performante dont le fonctionnement est fondé sur le principe de la spécialité des tâches entre les Cabinets Politiques, l’administration centrale et les services publics personnalisés.

Le Président de la République, Chef de l’État a, une fois de plus, condamné le clientélisme politique et la médiocratie qui doivent laisser la place à la méritocratie et à l’élitisme. A cet effet, toutes les déviances doivent être sanctionnées avec la plus grande fermeté, conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur dans notre pays.

En outre, le Président de la République, Chef de l’État exige des membres du Gouvernement, l’adoption d’un comportement conforme aux attentes légitimes de la population. (…)

Lire aussi:

 Gabon : Raymond Ndong Sima nommé Premier ministre

 Gabon : la nouvelle équipe gouvernementale de Raymond Ndong Sima

 Ndong Sima, nouveau Premier ministre

 Au Gabon, le Premier ministre Ndong Sima a formé son nouveau gouvernement