Gabon : l’opposition appelle la population à se mobiliser pour défendre les libertés démocratiques

La coalition des partis politiques de l’opposition gabonaise, dans une déclaration rendue publique mardi, à Libreville, a invité les populations à se mobiliser pour défendre leurs droits et libertés.

Notre correspondant au Gabon

L’ancien premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, porte-parole de l’opposition, a invité les populations à ne pas se laisser distraire par les effets d’annonce et à combattre toutes les mesures prises par les nouvelles autorités de Libreville, lesquelles portent atteinte aux libertés d’opinion, d’expression et d’association.

Il a affirmé que les dernières mesures prises par le gouvernement, qui obligent les leaders des partis politiques et les responsables syndicaux à se mettre en situation de détachement administratif, afin de poursuivre leurs activités, sont de nature à discréditer la jeune démocratie gabonaise.

L’ex-Premier ministre a appelé dans ce sens les partis politiques, les syndicats et les fédérations sportives à demander à leurs membres de saisir le conseil d’Etat pour faire valoir leurs doits.

Il a enjoint par ailleurs « les partisans du changement’’ et les autres acteurs du corps social national à ne pas céder aux manœuvres d’intimidation de l’actuel gouvernement.

Lire aussi:

 Vers la suppression des libertés syndicales au Gabon ?