Election USA 2012 : Obama talonné par Romney

L’élection présidentielle américaine est prévue pour le 6 novembre, et, selon les sondages, Barack Obama et Mitt Romney sont au coude à coude. Le Wall Street Journal et NBC publient ce mardi un sondage qui fait état d’un écart moindre entre l’occupant actuel de la Maison Blanche et le candidat républicain à sa succession.

Le choix de Paul Ryan comme colistier s’avère-t-il judicieux ? Le samedi 11 août, Mitt Romney choisissait Paul Ryan comme colistier et candidat au poste de vice-président. Cette décision contestable et contestée par certains n’a fait que renforcer davantage l’aile conservatrice du candidat républicain à la Maison Blanche. Qu’à cela ne tienne, presque deux semaines plus tard, le gouverneur du Massachusetts talonne Barack Obama dans le sondage du Wall Street Journal/NBC de ce mardi. Ce revirement fait suite à deux sondages défavorables au candidat républicain.

D’après ce sondage, publié dans les deux médias américains, Barack Obama fait encore et toujours la course en tête, mais avec une courte avance. Le démocrate candidat à sa propre succession est crédité de 48% d’intentions de vote contre 44% pour Mitt Romney. Un écart qui s’amenuise de jour en jour. Le précédent sondage, datant du 26 juillet, plaçait, en effet, Barack Obama en tête avec, à l’époque, une avance plus confortable en le créditant de 49% des voix contre 43% pour Mitt Romney.

Obama toujours en tête

Barack Obama garde tout de même quatre points d’avance sur Mitt Romney. Le candidat démocrate peut, de plus, se targuer d’être en tête dans l’Ohio, la Floride et la Pennsylvanie. Depuis 1960, aucun président américain n’a été élu sans gagner au moins deux de ces trois Etats cruciaux.

Néanmoins, Mitt Romney n’a pas dit son dernier mot. Lorsqu’on scrute les grands enseignements du sondage du Wall Street Journal/NBC, 44% des sondés font davantage confiance au candidat républicain à la Maison Blanche sur les questions économiques. Barack Obama n’obtient la confiance que de seulement 38% des personnes interrogées. L’élection présidentielle américaine se joue comme à l’accoutumée sur les préoccupations économiques et de sécurité intérieure.

Lire aussi :

 Etats-Unis : le ticket Romney-Ryan capable de détrôner Obama ?

 Présidentielle américaine : Obama courtise les femmes

 Etats-Unis : Obama en tête dans trois Etats cruciaux