Drame de Melilla : les personnes impliquées «sont passées par la Libye et l’Algérie»


Lecture 2 min.
Migrants à Mellila
Des migrants à Mellila

La Commissaire Européenne aux Affaires Intérieures, Ylva Johansson, a révélé que les personnes impliquées dans le drame de Melilla sont venues de Soudan et sont «passées par la Libye et l’Algérie». Devant le Parlement Européen à Strasbourg, hier lundi, elle a insisté que le Maroc joue un rôle majeur dans la gestion des flux migratoires et la lutte contre les passeurs. Elle évoquait l’assaut de Melilla contre la clôture métallique à hauteur de Nador, au Maroc.

C’est au cours d’un débat en Plénière sur le récent assaut lancé contre l’enclave espagnole de Melilla, par un groupe d’environs 2 000 migrants que Ylva Johansson a partagé sa volonté de poursuivre les discussions avec le Maroc en vue de «renforcer notre partenariat global sur la migration». Reconnaissant que la plupart des migrants illégaux «ont recours à des passeurs», la Commissaire Européenne aux Affaires Intérieures insiste que «ce sont des trafiquants qui sont à l’origine du sort tragique de ces personnes». Confortant le gouvernement espagnol dans sa thèse.

Lire : Le Maroc va «cacher ce qui s’est passé», accuse le Président de Melilla

La Commissaire Européenne aux Affaires Intérieures a invité à «s’attaquer aux racines de l’immigration illégale, afin que les gens ne soient pas obligés de risquer leurs vies». Elle a en outre appelé à «ouvrir des voies de migration légale pour lutter contre les passeurs». Selon elle, il est urgent, «d’œuvrer de concert avec nos partenaires africains, les pays d’origine, de transit et de destination, notamment avec le Maroc, pour agir contre les passeurs, traiter les causes premières, réduire les flux migratoires irréguliers et améliorer les flux légaux».

Dès sa prise de ses fonctions, rappelle-t-elle, la responsable dit avoir veillé à la «création d’un partenariat fort avec les pays d’origine, de transit ou de destination des migrants», qui prennent d’assaut les frontières de l’Union Européenne. Ylva Johansson a par ailleurs révélé que les personnes impliquées dans le drame de Melilla avec la tentative de 2 000 migrants de franchir l’enclave espagnole, sont «venues de Soudan et sont passées par la Libye et l’Algérie». Au moins 133 migrants ont rallié l’Espagne, alors que 23 d’entre eux (37 selon des ONG) ont perdu la vie.

Lire : Affaire des migrants de Melilla : le Maroc continue d’accuser l’Algérie

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter