Coopération : les douanes béninoises et nigérianes s’engagent à travailler la main dans la main


Lecture 3 min.
Photo de famille entres les douanes nigériane et béninoise
Photo de famille (Douanes nigériane et béninoise)

La coopération bénino-nigériane retrouve ses lettres de noblesse. C’est le moins qu’on puisse dire après la séance de travail tenue, ce lundi, entre le directeur général des douanes nigérianes et son homologue béninois, à Cotonou. Une séance de travail qui fait suite aux rencontres successives entre Patrice Talon et Bola Tinubu, et à la visite d’Aliko Dangote, au Bénin.

Longtemps marquées par des tensions qui ont atteint leur point culminant avec la fermeture des frontières terrestres nigérianes sous la présidence de Muhammadu Bouhari, les relations entre le Bénin et le Nigeria ont pris une nouvelle tournure, depuis l’avènement de Bola Tinubu à la tête de la première économie africaine. Le nouveau dirigeant nigérian et son homologue béninois se sont rencontrés, déjà trois fois, depuis l’installation du premier. Un signe d’une volonté réciproque de resserrer les liens distendus par les années Buhari. Il y a environ deux semaines, le magnat de l’économie nigériane, Aliko Dangote, autrefois très remonté contre le Bénin, s’est affiché, la main dans la main, avec Patrice Talon qui l’a reçu au Palais de la Marina.

Visite fructueuse du DG des douanes nigérianes

Dans la même veine, le directeur général des douanes nigérianes, Bashir Adewale Adeniyi, a rendu une visite de travail, ce lundi, à son homologue béninois, Alain Hinkati. Les deux responsables ont eu un tête-à-tête, visité les installations douanières du Port autonome de Cotonou, rencontré les partenaires du port de Cotonou comme Webb Fontaine ou encore Benin Control. Ils ont également eu une séance de travail avec les opérateurs économiques et les commissionnaires agréés en douanes.

Le ministre béninois d’État, chargé de l’Économie et des Finances dont relèvent les douanes a, lui-même, présidé la séance de synthèse de la journée de travail. Romuald Wadagni a réaffirmé la volonté des deux chefs d’État d’engager les deux pays dans un lien de coopération étroit dans tous les domaines. Les deux administrations douanières ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer pour la fluidité des opérations de transit, la facilitation des échanges, l’harmonisation des procédures, l’encouragement des échanges entre les opérateurs économiques et la lutte contre la fraude douanière.

Tinubu à la fête de l’indépendance du Bénin ?

Tout ceci se décline en douze points d’accord essentiels mis en relief dans le communiqué conjoint signé par les deux parties. Enfin, le chef de la douane nigériane a invité son homologue béninois au Nigeria pour une visite officielle de travail, en vue d’assurer le suivi des conclusions. Le responsable béninois a accepté cette invitation dont la date sera fixée ultérieurement.

De sources crédibles, Bola Tinubu sera, lui-même, à Cotonou à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance du Bénin, le 1er août. Une nouvelle preuve de la vivacité retrouvée des relations entre les deux pays voisins.

Avatar photo
Historien, Journaliste, spécialiste des questions socio-politiques et économiques en Afrique subsaharienne
Facebook Linkedin
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter