BONGA : l’âme angolaise sur partitions

Une belle production acoustique, à la fois festive et délicate pour un talent artistique inspiré. Avec un album riche et haut en couleurs, Bonga met une fois de plus l’Angola en musique.

Du Cap Vert à l’Angola, il n’y a qu’un pas musical que d’aucuns franchiront avec facilité. Toutefois, si les premières notes de  » Mulemba Xangola  » font irrémédiablement penser à la grande Cesaria Evora, Bonga développe son propre style. Un style charismatique tout empreint d’une nostalgie et d’une force tirée de son Angola natal. Et la ferveur des compositions intègre sans complexes les influences harmoniques heureuses d’un passé colonial pourtant douloureux.

Les Antilles africaines

Plus encore que la guitare sèche et l’accordéon hérités d’un lointain fado portugais, la rythmique des percussions propulse la musique de Bonga dans un univers créole aux saveurs joyeuses et épicées. Un mélange réussi, tantôt entraînant, tantôt mélancolique, servi par un remarquable enregistrement dont la qualité sublime la richesse et la subtilité des productions de notre auteur compositeur et interprète bien à l’aise dans son oeuvre.

Avec Bonga, la musique lusophone africaine peut se targuer d’un bel ambassadeur qui depuis près de 30 ans travaille à ses gammes et participe chaque fois à écrire les pages du patrimoine musical et culturel d’une Afrique mélomane. Son dernier album en est encore une fois la preuve.  » Mulemba Xangola  » est une valeur sure, le genre de cadeau qu’on ne devrait vraiment pas hésiter à s’offrir.

Commander le disque : Bonga  » Mulemba Xangola  » Lusafrica 2000

Lire aussi : Les vérités de Bonga

Voir la fiche de présentation de Bonga sur afrik musik

La voix de la musique angolaise