Arabie Saoudite : nouveau bilan de la bousculade à Mina, 717 morts

Au mois 717 personnes sont morts à Mina en Arabie Saoudite lors d’une bousculade. Les opérations de secours se poursuivent, selon les autorités saoudiennes.

Le bilan de la bousculade à Mina en Arabie Saoudite ne cesse de s’alourdir. Initialement, les autorités du pays avaient annoncé 150 morts, puis 220, 453 et enfin 717 morts. Prés de 800 personnes ont également été blessés dans ce drame qui intervient le jour de l’Aïd el-Adha qui commémore le sacrifice du prophète d’Abraham.

C’est lors du rituel de lapidation de Satan dans la vallée de Mina que le drame a eu lieu. Ce rituel consiste à jeter sept pierres le premier jour de l’Aïd el-Kébir sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur trois autres stèles. Le lieu de l’accident est l’une des deux principales artères menant de Mina à Jamarat.

Selon un responsable du ministère de la Santé, la bousculade est survenue lorsqu’une marée humaine quittant l’une des stèles et une foule venant en sens inverse a provoqué le drame. Selon Basma Atassi, une journaliste d’Al-Jazeera présente sur place, la bousculade a eu lieu sous une des 160 000 tentes installées à Mina, sous lesquelles les pèlerins passent leurs nuits durant le hadj.

On ignore encore la nationalité des victimes, mais au moins 43 pèlerins iraniens ont été tués, a indiqué un responsable à Téhéran, qui a condamné les « failles de sécurité » du dispositif. Ce drame intervient deux semaines après le chute d’une grue à le Grande Mosquée de la Mecque qui a tué plus de 100 personnes.

Lire aussi :

 Arabie Saoudite : le bilan de la bousculade à Mina s’alourdit, 453 morts

 Arabie Saoudite : une fête de l’Aïd endeuillée par une bousculade à Mina, 220 morts