Anissa Jarrar : « La FNAC de Casablanca est l’une des plus belles au monde »

DSC_0076.jpg

La première FNAC d’Afrique a officiellement ouvert ses portes le 5 décembre au Morocco Mall de Casablanca. Une offre complète, un design unique… Bref, la première librairie marocaine, version très moderne, n’a pas lésinier sur les moyens. Présent lors de son ouverture, Afrik.com a rencontré la Directrice Communication et Marketing FNAC Maroc, Anissa Jarrar. Interview.

Réparti sur 3 000 m2, la première FNAC africaine s’impose comme la première librairie du royaume avec 35 000 références et 10 libraires-conseils. Et c’est dans le Morocco Mall, à Casablanca, que la nouvelle franchise s’est implantée. Anissa Jarrar, Directrice Communication et Marketing FNAC Maroc répond à nos questions.

Afrik.com : Premier jour d’ouverture grand public (ndlr : lundi 5 décembre) de la FNAC, vous n’êtes pas trop stressée pour cette première en Afrique ?

Anissa Jarrar :
Non, au contraire nous sommes ravis car cela fait un an et demi que l’on travaillait sur ce projet. Toute l’équipe FNAC était impatiente. Le président du groupe a même fait le déplacement lors de l’ouverture VIP et on s’est aperçu qu’il y avait une attente énorme. Le challenge a été relevé, c’est un véritable succès.

Afrik.com : Il s’agit donc de la première FNAC en Afrique. Son design n’a rien à envier à celles d’Europe…

Anissa Jarrar :
C’est vrai. Nous avons voulu quelque chose de différent. La FNAC de Casablanca est l’une des plus belles au monde. Il y a une véritable vitrine et un réel concept en matière de lumière et d’espace. Et au-delà de l’architecture, notre FNAC est très complète. Il y a du nouveau comme par exemple la FNAC It, un espace dédié aux accessoires hi-tech tendances. L’accès aux produits est vivant, on peut tout toucher et manier sans problèmes.

Afrik.com : La première chose que l’on voit en entrant dans le Morocco Mall c’est la FNAC. Comment expliquez-vous cette visibilité ?

Anissa Jarrar :
C’est un choix. Il s’agit d’un emplacement stratégique car beaucoup de personnes ne viendront au Morocco Mall que pour la FNAC. Il fallait donc qu’elle soit facile d’accès.

Afrik.com : La clientèle marocaine consomme différemment. Sur quoi vous êtes-vous davantage concentrés ?

Anissa Jarrar :
Le rez-de-chaussée est réservé aux nouvelles technologies et le premier étage aux produits culturels. On trouve autant de clients en bas qu’à l’étage. Les gens aiment prendre leur temps avant de choisir et faire une pause-café entre deux achats. Il y a donc une FNAC café à l’intérieur même de l’établissement avec en permanence des showcase. Vous pouvez également y trouver un salon de lecture, un espace hifi home cinéma…

Afrik.com : quels sont vos objectifs en terme de chiffres ?

Anissa Jarrar :
On ne peut pas les communiquer, il s’agit d’une première expérience au Maroc. Mais il y a une offre authentique. Les Marocains s’intéressent beaucoup à la lecture, c’est un art dans ce pays, à la musique et aux nouvelles technologies aussi. Nous sommes confiants.

Lire aussi :

 Morocco Mall : La nouvelle destination mode

Interview :

 Vincent Drouhet : « Les Marocains font partie des dix premiers clients des Galeries Lafayette »