Zimbabwe : questions autour d’un lion supposé frère de Cecil

Alors que le monde entier, notamment le Zimbabwe, n’a pas fini de pleurer le lion Cecil abattu par un chasseur américain, voilà que des informations surgissent et font état de la mort du supposé frère du carnivore, tué ce samedi. Qu’en est-il exactement ?

La vague d’émotion suscitée par la mort de lion Cecil, tué au Zimbabwe par un chasseur américain, ne s’est toujours pas estompée. Les condamnations fusent de partout et certains Zimbabwéens sont allés jusqu’à réclamer l’extradition du dentiste américain auteur de la mort de Cecil.

Alors que suite à cet acte qui a ému toute une nation, le Zimbabwe a décidé de restreindre la grande chasse. Sauf qu’au moment où le débat sur cette restriction fait rage, la mort d’un autre lion pas des moins importants, est annoncée. Il s’agit du supposé frère de Cecil qui aurait été abattu, ce samedi 1er août 2015. Sauf que plusieurs associations de protection des animaux se sont empressées de démentir cette information.

Si CNN, qui cite le responsable du Zimbabwe Conservation Task Force, Johnny Rodrigues, indique qu’un second félin qui s’appelait Jericho aurait été tué illégalement dans la réserve animalière de Hwange, au Zimbabwe, le site Gawker rassure que deux associations zimbabwéennes, notamment « The Friends of Hwange » et « Bhejane Trust », ont catégoriquement démenti la mort du supposé frère du lion Cecil.

Toutefois, un chercheur chargé de suivre Jericho grâce à des balises GPS, a, de son côté, émis des réserves quant à la mort de l’animal, soulignant penser « que Jericho est vivant ». Une nouvelle version a vu le jour : Jericho ne serait pas le frère du lion Cecil. Vrai ou faux ? Affaire à suivre.

Seulement, dans le but de protéger les animaux, notamment suite à la mort du lion, un sénateur américain a proposé le vote d’une loi Cécil pour éviter la chasse au trophée animalier.