Werrason vous salue

Que vous soyez fan de Werrason ou encore ignare, allez vite consulter son site. Un artiste excentrique vous attend. Bienvenue dans un monde haut en couleurs. Photos, bio, textes, rien n’est trop beau pour les internautes. A consulter avant ou après le spectacle. En route.

Werrason est une bête de scène, un musicien de talent. A Brazzaville, ses apparitions sont des évènements. Au Fespam, son concert était un miracle. A 35 ans, Werrason, Ngiama Makanda pour l’état civil, est sorti du Congo pour fondre sur l’Afrique. Et le reste du monde. Sur le Continent, son pari est presque gagné. Dans les salles de spectacle, il n’a presque pas besoin de chanter. A la première note, le public reprend la chanson à son compte. Et ça bouge ! Il est difficile d’aller à son concert et de s’asseoir bourgeoisement dans les fauteuils. Dansante sa musique. La vie en chantant. Et son site Internet est à l’image de l’exubérance de l’artiste.

La jungle enfiévrée

Inutile de faire patienter plus longtemps les fans, courez au site regarder son concert. Eh oui, vous pouvez le télécharger. Pas fort, notre ami Werrason ? Le natif de Bandundi et kinois d’adoption excelle dans l’art d’étonner en apportant toujours des nouveautés. Ses spectacles ne sont pas seulement musicaux mais aussi scéniques. A voir l’étrange ballet, excentrique et plein de fougue, on comprend mieux la verve de Werrason. Sa musique est surtout un hymne à la vie, à la danse.

Si une envie soudaine vous prend de chalouper, de bouger vos hanches, et que vous n’avez pas de disque entre les mains, pas de panique. Cliquez sur ce lien et si votre corps ne bouge pas tout de suite, vous pouvez porter réclamation.