Vahid Halilhodžić : « Mon objectif, la qualification au Mondial 2022 »


Lecture 2 min.
Vahid Halilhodzic
Vahid Halilhodzic

Les éliminatoires de la Coupe du monde au Qatar 2022 zone Afrique démarrent à partir du mois de juin prochain et le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, vient de décliner ses ambitions. Selon le technicien franco-bosnien, son objectif primordial demeure la qualification des Lions de l’Atlas du Maroc, qui évolueront dans le groupe I en compagnie de la Guinée, la Guinée-Bissau et le Soudan.

Alors que les éliminatoires de la Coupe du monde au Qatar 2022 zone Afrique démarrent à partir du mois de juin prochain, Vahid Halilhodžić, sélectionneur du Maroc, n’a qu’un seul objectif en tête : tout faire pour décrocher la qualification des Lions de l’Atlas. Pour ce faire, Achraf Hakimi et ses coéquipiers devraient d’abord finir ces éliminatoires à la tête du groupe I, qu’ils partagent avec la Guinée, la Guinée-Bissau et le Soudan.

« On va tout faire pour réaliser un exploit et, pourquoi pas, entrer dans l’histoire du football marocain. Nous ne ferons pas le déplacement à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, l’année prochaine au Cameroun, en promenade de santé, mais mon objectif principal reste la qualification au Mondial 2022 », a indiqué Vahid Halilhodžić, lors d’une conférence de presse tenue au Complexe Mohammed VI de football de Salé.

« Depuis 20 ans, le seul exploit à mettre à l’actif de l’équipe du Maroc reste une qualification au Mondial 2018 en Russie. Il faut que le Maroc se qualifie régulièrement pour le Mondial », a-t-il ajouté. « J’aime bien gagner. Je veux transmettre cette rage de vaincre à mes joueurs, surtout lorsqu’on joue à l’extérieur. L’équipe va certainement progresser », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, Vahid Halilhodžić  sait à quoi s’attendre dans ces éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, lui qui a déjà convoqué pas moins de 50 joueurs en équipe nationale, en 47 matchs. « Le meilleur avocat de l’entraîneur est le résultat. Lors des deux matchs contre la Mauritanie, la chance nous a tourné le dos, en plus des conditions difficiles en Mauritanie. Je suis certain que dans l’avenir, la sélection nationale sera plus compétitive », a-t-il prédit.

A lire : CAN 2022 : la grosse inquiétude de Vahid Halilhodzic

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter