Une mosquée pour homosexuels ouvre ses portes en Afrique du Sud

Une mosquée réservée aux homosexuels a ouvert ses portes en Afrique du Sud.

C’est une mosquée bien particulière qui a ouvert ses portes au Cap, en Afrique du Sud. Baptisée « Open Mosque », cette mosquée accueille les homosexuels musulmans de ce pays qui compte près de 737 000 musulmans, soit 1,5% de la population selon le centre de recherche PEW.

Le fondateur du lieu de culte, Taj Hargey, Sud-africain de naissance et directeur du Centre d’éducation musulman d’Oxfort, dit avoir fait l’objet de menaces après avoir avoir annoncé son idée d’ouvrir une mosquée aux homosexuels. « On m’a menacé de me castrer, de me décapiter, de me pendre par les pieds », a-t-il confié, d’après La Nouvelle Tribune. « L’Afrique du Sud a la Constitution la plus libérale du monde, ils ne pouvaient pas nous empêcher d’ouvrir aujourd’hui », se rassure-t-il. Son action s’inscrit dans la vision d’une Afrique du Sud tolérante.

L’inauguration de cette mosquée a eu lieu sous haute surveillance policière vendredi dernier. Aucun incident n’a été déploré si ce n’est la présence de protestataires musulmans qui scandaient : « Vous irez en enfer ». Dans son premier prêche, Taj Hargey a accusé des pays comme l’Arabie Saoudite ou le Pakistan d’être les bailleurs de groupes fanatiques à l’instar de l’Etat islamique ou Boko Haram au Nigeria.

Une mosquée similaire a ouvert ses portes en 2012 en France, dans la région parisienne, à l’initiative de Ludovic-Mohamed Zahed, fondateur et porte-parole de l’association Homosexuels musulmans 2 France ((HM2F).