Un musée virtuel des arts primitifs africains

C’est une invitation au voyage. Un voyage dans l’univers africain des arts primitifs. Une galerie artistique fascinante s’offre au visiteur sur le Net, sans fioritures. Les qualités historiques et le caractère multiethnique des collections nous plongent dans les racines profondes du Continent.

Sur le site : une galerie de statuettes, effigies, masques, figures sculptées et photographies anciennes. La multiplicité des formes et des thèmes traités est telle qu’il serait ici beaucoup trop long de les décrire tous. Cette diversité tient au fait que l’art africain rassemble un certain nombre d’ethnies possédant chacune leurs techniques propres avec leurs évidentes interférences et influences culturelles réciproques.

La production artistique africaine est vraisemblablement l’une des plus fascinantes qui soit, tant au plan esthétique qu’au plan fonctionnel. La diversité des objets d’art et leur utilisation leur ayant laissé des aspects très différents, allant de la patine lisse et brillante due à une longue manipulation pour les objets à vocation politique ou religieuse, à une patine croûteuse due aux offrandes rituelles et à l’ajout de substances diverses pour les objets à vocation magique ou thérapeutique.

Les vertus d’une promenade

Un parcours riche nous est proposé, sur l’ensemble de la collection, par ethnie et par région. Sur fond noir, les figurines sont présentées par ethnie, par origine. Elles sont strictement référencées et codifiées, comme des objets de collection proposés à la vente. Des indications supplémentaires sont données, comme la fonction symbolique et les publications qui les concernent. La rubrique  » liens  » renvoie vers une librairie on-line sur l’art primitifs. La partie  » documentation  » permet un accès à un fonds de photographies anciennes de Papouasie Nouvelle-Guinée et d’Afrique centrale.

On peut regretter cependant que l’identité du site soit mal définie, rien n’indique au départ s’il s’agit d’une galerie virtuelle ou d’un site marchand. La promenade peut se révéler déroutante pour le visiteur, la barre de navigation change d’aspect, de place et disparaît parfois dans les pages du site.. Pour autant, la beauté remarquable des objets d’art primitifs africains vaut vraiment le détour.

Visiter le site.