Tunisie: à la traque de trois hommes en lien avec l’attentat

Les autorités tunisiennes sont à la recherche de trois hommes en lien avec l’attentat-suicide qui a visé la sécurité présidentielle, mardi, en plein Tunis, et qui a fait treize morts, dont le kamikaze.

En Tunisie, la question de l’attentat contre le bus de la garde présidentielle demeure quasi-entière. Les autorités tunisiennes sont à la recherche de trois hommes en lien avec l’attentat-suicide en lien avec cette attaque, mardi en plein Tunis. Elles promettent une récompense financière pour toute information menant à leur arrestation.

C’est vendredi que le ministère de l’Intérieur a publié un avis de recherche avec les photos des trois hommes, indiquant qu’il s’agissait d’éléments terroristes dont l’enquête préliminaire a prouvé la relation avec l’explosion contre le bus de la sécurité présidentielle. Ces hommes ont été identifiés comme Hassan Ben Khalifa Bouchiba, Houcine Ben Khalifa Bouchiba et Walid Ben Mohamed Ali Yousfi. Une importante récompense financière serait remise à toute personne fournissant des informations menant à l’arrestation de l’un d’eux, a précisé le ministère.

L’attentat, qui a tué 12 agents de la garde présidentielle, a été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI), déjà responsable de deux attaques majeures cette année: la première avait fait 22 morts en mars au musée du Bardo à Tunis et la deuxième avait tué 38 touristes en juin près de Sousse. Le ministère de l’Intérieur a annoncé des dizaines d’arrestations dans le cadre de la lutte antiterroriste, depuis mardi.