Tour du Maroc : Nouvelle-Zélande en or

Le Tour du Maroc a pris fin, ce week end, avec la victoire du Néo-zélandais Dahlbeg Nathan. La dernière étape, El Jadida-Casablanca, a vu la confirmation de la toute nouvelle équipe néo-zélandaise qui a contrôlé la course de bout en bout.

Dahlbeg en jaune. Le coureur professionnel néo-zélandais, Dahlbeg Nathan, a remporté haut la main la 17ème édition du Tour du Maroc cycliste. Maillot jaune dès la 8ème journée, Dahlbeg n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Epaulé par une équipe en pleine forme, il a su gérer intelligemment son avance devant l’Italien Baliani Fortunato. A la veille de la 13ème et dernière étape disputée dimanche entre les villes d’El Jadida et Casablanca, l’écart entre les deux hommes n’était que d’1 minute 45 secondes. Les espoirs de l’Italien ont été anéantis par l’équipe néo-zélandaise qui a maîtrisé toutes les étapes, ne laissant aucune échappée dangereuse prendre forme. Les co-équipiers de Nathan Dahlbeg ont opté pour la méthode roue contre roue, surveillant tous les adversaires de très près.

Déceptions marocaines

Dahlbeg Nathan a couvert les 1908,7 km qui étaient au programme de ce Tour en 48h 52 min 52 sec, suivi de l’Italien Baliani Fortunato, de 48h 54:37, alors que la troisième place est revenue au Polonais Lewandowski Marcin, avec 48h 55:20. Le Maroc, qui était représenté par deux équipes, senior et espoir, n’arrive pas à faire oublier El Gourch, vainqueur par quatre fois du Tour, de…1960 à 1965. L’équipe nationale marocaine « A » n’a terminé qu’à la 11ème place avec un total de 148 heures et 20 secondes devant la Tunisie (148h 13:39) alors que l’équipe nationale « Espoirs » a occupé la 17ème place (148h 56:36). Au classement général final par équipes, la première place est revenue au club Atlas Lukullus de Pologne avec un total de 146h 52 min 22 sec, devançant l’équipe de Selle Italia-Pacific (147h 02:44). Petite consolation pour l’Italien Baliani Fortunato : il a gardé son maillot à pois de meilleur grimpeur qu’il a endossé dès la première étape.

Les vainqueurs du Tour

1953 Couvreur (Belgique)

1954 Huber (Suisse)

1955 Adriansens (Belgique

1959 Bar (France)

1960 El Gourch (Maroc)

1964 El Gourch (Maroc)

1965 El Gourch (Maroc)

1966 Patterson (Suède)

1968 Sunderlund (Suède)

1971 Magni (France)

1972 Likhatchov (l’ex URSS)

1974 Jacobson (Suède)

1976 Pautchekov (l’ex URSS)

1981 Ferebawer (TCH)

1983 Perman (RDA)

1985 Ganeev (l’ex URSS)

1987 Arthuras Kasputis (l’ex URSS)

1989 Tolkatchaev (l’ex URSS)

1993 Regis Simon (France)

2001 Dhalbeg Nathan (N. Zelande)