The 419 Positive Project : le site qui parle du Nigeria en bien

La blogeuse nigériane Rosemary Ajayi a lancé le site « The 419 Positive Project » pour inciter les internautes à donner des points positifs sur le Nigeria. L’objectif est de recueillir à travers les témoignages 419 qualités propres au Nigeria et aux Nigérians.

« Si vous pouviez annoncer à travers le monde une chose bien sur les Nigérians ou le Nigeria, quelle serait-elle ? » C’est la question que pose la blogeuse nigériane Rosemary Ajayi. A l’occasion de la fête d’indépendance du Nigeria, le 1er octobre, elle a crée le site Internet« The 419 Positive Project » (Projet Positif 419) qui invite les Nigérians à écrire des choses positives sur leur pays. L’objectif est de recueillir 419 qualités propres aux Nigérians et au Nigeria. La blogueuse n’a pas choisi le numéro 419 au hasard. Il renvoie à un article du code pénal nigérian traitant de la fraude par mail. La fraude selon Rosemary Ajayi semble « être malheureusement une définition propre au Nigeria et aux Nigérians. Avec une poignée de clowns qui racontent des histoires d’argent abracadabrantes, ils en attirent d’autres en leur promettant un retour sur investissement s’ils avancent de l’argent ». D’après elle, c’est une « une étiquette sous laquelle beaucoup de Nigérians aimeraient ne pas être identifiés ». C’est donc pour mettre un terme à cette réputation qui entache le pays qu’elle a décidé de lancer ce projet.

Un festival de qualités

Un projet qui a déjà eu des échos positifs chez nombre d’internautes nigérians qui n’ont pas manqué de vanter les mérites de leur pays.
Voici quelques extraits des messages qu’ils ont posté sur le site « The 419 Positive Project » :

« Notre sens de la communauté est légendaire. Avec plus de quatre cent tribus, nous demeurons unis et nous fusionnons même à travers cette chose magnifique nommée mariage… ». « Le Nigérian est ambitieux et tire profit de chaque opportunité qui se présente. Abandonnez un Nigérian dans le désert et il trouvera son chemin pour rentrer chez lui ». « Poussez un Nigérian contre un mur et il trouvera un moyen de passer à travers ce mur. C’est une qualité. C’est le trait de caractère qui nous sauvera au bout du compte, si seulement nous arrivons à l’exploiter correctement ». « Le divertissement est au cœur de la culture nigériane. Nous nous targuons d’être les plus drôles et les plus désopilants artistes d’Afrique. Si vous êtes fatigué après une longue semaine de travail, une comédie ou un spectacle de divertissement nigérian est un moyen sûr de vous dérider et de relaxer chaque muscle de votre corps… » . « La joie, c’est le mot que j’associe aux Nigérians. La vie au Nigeria peut parfois prendre un tour sinistre et difficile mais les Nigérians n’abandonnent jamais leur sens de la joie, leur rire détonant, et cet esprit jovial qui annonce : demain est porteur de possibilités, meilleur qu’aujourd’hui ».

Mais le projet de Rosemary Ajayi est loin de faire l’unanimité. Elle a reçu à deux reprises des menaces de mort pour avoir créé ce site Internet. Ce n’est pas pour autant que la blogueuse a abandonné son projet. En bonne nigériane elle compte bien continuer à vanter les qualités de son pays.

Voir le site The 419 Positive Project