Sport en bref

Ligue des Champions. L’Espérance de Tunis et l’Asec d’Abidjan ont été désignés comme les têtes de série des équipes encore en lice dans la Ligue des Champions de football et qui s’affronteront le mois prochain dans deux groupes dont la composition sera connue jeudi. Le Canon de Yaoundé et les Egyptiens de l’Ismaïlia constituent les secondes têtes de série et ne pourront donc pas figurer dans le même groupe. Les quatre autres clubs encore en compétition sont l’USM d’Alger, les Angolais de l’AS Aviacao, les Nigérians de l’Enyimba et les Simbas de Tanzanie.

Leekens déjà remplacé. Le président de la Fédération algérienne de football a déjà trouvé les remplaçants de l’ex-entraîneur des Fennecs, Georges Leekens, en partance pour « raisons de famille ». Rabah Saâdane, suppléé par Boualem Charef et Aït Mohamed, s’occupera désormais de la sélection algérienne ainsi que des Espoirs. Ce trio avait déjà emmené l’équipe nationale de football en phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2000. Leur objectif est aujourd’hui de qualifier les Espoirs aux Jeux Olympiques d’Athènes et de préparer les Fennecs à la Can 2004.

Kanu en D2 anglaise. Le défenseur nigérian Christopher Kanu, frère de Nuanko Kanu, est prêt à signer avec le club de seconde division anglaise de Peterborough. Kanu a déjà joué une mi-temps avec le club, lors d’un essai, au cours duquel il avait beaucoup impressionné Peterborough. Le défenseur âgé de 24 ans avait eu des contacts avec l’Ajax d’Amsterdam et l’Inter de Milan mais préfère aller en Angleterre. Si son transfert est rapidement conclu, il pourrait rencontrer son frère Nuanko, qui évolue à Arsenal, lors d’un match amical programmé vendredi.

Bwalya triste pour les Zambiens. L’ancien « footballeur de l’année » zambien, Kalusha Bwalya, a dénoncé l’incompétence au sein de la Fédération zambienne de football (FZF), après l’échec de la sélection nationale en qualification à la Can 2004. « Le problème en Zambie, c’est qu’il y a des gens qui prétendent connaître le football alors qu’en réalité, ils ne comprennent rien au jeu », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter qu’il se « sent triste pour les joueurs qui ont sacrifié leur temps et leur énergie pour parvenir à la qualification de la Zambie ». L’ancien footballeur du PSV Eindhoven a conclu en invitant les membres de la FZF à se remettre en cause et à réfléchir aux raisons de cet échec.