Soudan : la rue maintient la pression sur l’armée


Lecture 1 min.
Manifestation au Soudan (27 oct 21)
Manifestation au Soudan

Les Soudanais sont à nouveau descendus dans la rue, par centaines, pour maintenir la pression sur les nouvelles autorités. Leur exigence n’a pas changé : le retour à un régime civil.

La population soudanaise ne décolère toujours pas et compte tordre le bras au régime militaire en place pour parvenir à lui arracher le pouvoir et le remettre aux civils. C’est ce qui explique une nouvelle descente effectuée, ce vendredi 21 janvier 2022, dans les rues de Khartoum comme Bahri au Nord et Omdurman à l’Ouest. La manifestation a eu lieu juste après la prière.

C’est donc par centaines, comme l’a constaté le correspondant de l’Agence Anadolu, que les populations de ce pays de la Corne de l’Afrique ont pris d’assaut les rues, pour accentuer la pression sur le régime militaire piloté par le chef de l’armée, Abdel Fattah al-Burhan. Des slogans hostiles au régime ont été scandés par les manifestants.

« A bas le régime militaire », « Le pouvoir au peuple », « Oui pour un régime civil et démocratique », criaient les manifestants. Par ailleurs, l’Association des professionnels soudanais a appelé à une large participation à la manifestation d’envergure qu’elle compte organiser le 24 janvier prochain, avec comme objectif d’accentuer la pression en revendiquant un régime entièrement civil.

A lire : Soudan : plusieurs blessés dans des heurts aux abords du palais

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter