Sky Mali reporte son lancement à cause du coronavirus

Le monde entier subit de profonds changements à cause du coronavirus, mais certains secteurs sont particulièrement touchés. C’est le cas du transport aérien et Sky Mali, la nouvelle compagnie aérienne a vu son plan de vol perturbé par la progression de la pandémie.

Les activités de la compagnie étaient initialement prévues pour être lancées à la fin du mois de mars. Un report a été fait à cause de la pandémie du coronavirus, responsable de deux (2) décès au Mali. Sky Mali avait procédé le 24 mars 2020 à la réception de son premier avion, un Boeing 737-500 (MSN 25418). Le stockage de l’appareil a été fait en attendant l’immatriculation par l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC). Le Boeing a été réceptionné par une équipe de la direction générale de Sky Mali, et des représentants des Aéroports du Mali (ADM).

Le Covid-19 paralyse tout

En attendant que les restrictions internationales soient levées, des vols domestiques et à la demande pourront être effectués par Sky Mali. La compagnie pourra desservir Tombouctou, Gao, Mopti et Kayes. Les activités de cette nouvelle compagnie nationale du Mali s’annoncaient bien avec l’acquisition de ce Boeing d’une capacité totale d’accueil de 114 passagers, dont 102 en classe économique et 12 en classe affaires. En desservant les différentes villes du septentrion, Sky Mali se positionne comme un vecteur de paix contre le soulèvement des groupes djihadistes dans cette partie du Mali depuis 2012.

Le capital de Sky Mali sera peut-être ouvert à des investissements privés, et à court terme à l’Etat malien. Il reviendra au conseil d’administration d’en décider. C’est ce qu’a déclaré Eh Hadj Baba Haidara, son directeur général. Il est certain que l’évolution de la situation économique liée à la durée de l’épidémie de Covid-19 et aux conséquence que cela aura sur le transport aérien mondial et l’industrie du tourisme, joueront beaucoup dans les évolutions à venir de la nouvelle compagnie malienne.