Sénégal : Ousmane Sonko assigné à domicile ?


Lecture 2 min.
Ousmane Sonko, opposant senegalais
L'opposant senegalais, Ousmane Sonko

Ecarté de la course aux élections législatives, l’opposant sénégalais Ousmane Sonko, qui a appelé à manifester, ce vendredi 17 juin 2022, a vu les forces de l’ordre assiéger les abords de son domicile. En vue de l’empêcher de sortir ?

L’opposant sénégalais Ousmane Sonko est-il assigné à domicile, le temps de la journée de manifestation à laquelle il avait appelée ? Tout porte à le croire compte tenu du dispositif sécuritaire déployé aux alentours de sa maison. Ce jour, Ousmane Sonko a appelé à défier l’interdiction officielle de manifester, brandie par le Préfet de Dakar, qui a invoqué le motif de «menaces de troubles à l’ordre public».

L’opposition a appelé à manifester, ce vendredi après-midi, pour protester contre l’invalidation d’une liste nationale de candidats aux élections législatives prévues le 31 juillet prochain. Laquelle invalidation confirmée par le Conseil constitutionnel écarte de la compétition Ousmane Sonko et certaines figures de l’opposition sénégalaise. Ils ont alors appelé à manifester et décidé de braver l’arrêté préfectoral.

Face à ce comportement de défiance, la police est déployée dans la capitale sénégalaise, particulièrement aux abords du domicile d’Ousmane Sonko. Les partisans de l’opposant ont publié sur les réseaux sociaux des photos sur lesquelles apparaissant des véhicules de police antiémeute. Ousseynou Ly, porte-parole du parti de Sonko, Pastef les Patriotes, a indiqué à l’AFP qu’une centaine de policiers ont été «répartis autour du domicile du président Sonko».

«La manifestation est maintenue, elle aura bel et bien lieu», a poursuivi ce membre de Pastef, assurant que M. Sonko comptait néanmoins se rendre à la manifestation. Pourvu que les forces de l’ordre lui laissent la possibilité de quitter son domicile.

Lire : Sénégal : Ousmane Sonko arrêté pour « trouble à l’ordre public »

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter