Sénégal : Macky Sall envisage de supprimer la vice-présidence de la République

Le président de la République sénégalaise, Macky Sall vient de prendre cette semaine deux importantes décisions : les suppressions du Sénat et du poste de vice-Président de la République pour faire face aux urgences sociales.

(De notre correspondant)

Deux institutions de la République sénégalaise figurent également au bilan des sinistres occasionnés par les inondations. Si l’on se fie au communiqué du conseil des ministres de ce jeudi, le gouvernement aurait adopté un projet de loi portant la suppression du Sénat et du poste de vice-Président de la République. Ce projet de loi sera soumis à l’Assemblée nationale dans les prochains jours.

La suppression du poste de vice-Président n’aura certainement pas d’impact au sein de l’opinion puisque, depuis sa création par l’ancien président Abdoulaye Wade, le poste était resté vacant. Contrairement au Sénat qui avait été installé en 2007 avec ses cent membres, en plus des agents. Cette deuxième chambre coûte plus de 8 milliards de FCFA (12,2 millions d’euros), selon le président de la République.

Moins d’argent pour le Sénat, plus pour les sinistrés

La suppression du Sénat, qui doit faire l’objet d’une procédure d’urgence, doit passer par l’Assemblée nationale où le président de la République dispose d’une large majorité, ensuite au Sénat où l’opposition est majoritaire. Tard dans la soirée de jeudi, le président Macky Sall avait rencontré le président du Sénat Pape Diop pour solliciter son soutien. Ce dernier à sa sortie d’audience devant les écrans de la RTS a manifesté sa volonté d’accompagner le président de la République dans son projet. « Nous savons que les Sénégalais, à cause des inondations, vivent le calvaire. Nous devons tous, pouvoir et opposition, nous donner la main pour trouver aux inondations des solutions pérennes, qui permettront aux Sénégalais de retrouver la quiétude », a affirmé Pape Diop. Selon le président du Sénat, l’ensemble des sénateurs doivent voter « le projet de loi visant la suppression de la chambre dont ils sont membres, pour que son budget soit réaffecté à l’aide destinée aux victimes des inondations ». En revanche, l’ancien parti au pouvoir, le PDS, compte voter contre ce texte, selon son porte-parole Me Amadou Sall.

De retour de ses vacances écourtées en d’Afrique du Sud, en début de semaine, le président Macky Sall avait annoncé le dépôt imminent d’un projet de loi supprimant le Sénat et de la vice-Présidence pour faire face aux inondations.

Lire aussi :

 Sénégal : Youssou Ndour en concert pour les sinistrés de Dakar

 Sénégal-Gambie : Macky Sall appelle à « surseoir d’urgence » aux exécutions

 Sénégal : Goodluck Jonathan opte pour la reconquête du Nord-Mali