Sénégal : l’affaire Karim Wade aux Nations Unies

L’affaire Karim Wade n’a pas fini de faire parler d’elle. Elle a été transférée aux Nations Unies en marge de l’Assemblée générale de l’institution prévue du 2 au 19 septembre 2015.

Karim Wade n’abdique pas. Condamné à six ans de prison par la Cour de répression de l’enrichissement illicite, une peine confirmée par la Cour suprême, le fils de l’ancien Président sénégalais Abdoulaye Wade n’a pas dit son dernier mot puisqu’il a transféré son dossier via ses avocats devant les Nations Unies qui pendant deux jours, avant l’Assemblée générale des Nations Unies prévue du 2 au 19 septembre prochain, vont examiner le dossier.

La bataille judiciaire entre les avocats de Karim Wade et l’Etat du Sénégal va donc se poursuivre à Genève. Selon le journal sénégalais La Tribune, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies prévue du 2 au 19 septembre prochain, la commission des lois va se réunir et le cas Karim Wade sera au cœur des discussions. Les avocats du fils de l’ancien Président du Sénégal pourront compter sur le soutien de certaines organisations de défense des droits de l’homme.

Les deux parties vont débattre sur « les faits qui attestent de la conformité au Droit interne et à nos engagements internationaux de toutes les procédures et mesures prises par l’Etat dans le cadre du dossier de Karim Wade ». L’Etat du Sénégal va livrer sa version des faits à l’institution internationale dont le groupe de travail avait réclamé la libération de Karim Wade ainsi que son indemnisation. Les avocats de Karim Wade quant à eux vont tenter de remettre en cause la condamnation de leur client.

Karim Wade devrait quitter la prison de Rebeuss sous peu. L’ancien ministre d’Etat, condamné à six ans de prison ferme par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), sera transféré au Cap Manuel où il devra purger sa peine. La prison de Reubeuss est réservée aux prisonniers en détention provisoire ou condamnés à de courtes peines.

Lire aussi :

 Sénégal : le comité de soutien de Karim Wade n’abdique pas