Sénégal : Joal réclame les dépouilles de Collette Senghor, de son époux et de leur fils

Léopold Sédar Senghor et son épouse Collette

Le décès, en France, de Collette Senghor, épouse de Feu Léopold Sédar Senghor pose encore le problème du lieu d’inhumation des membres de la famille. En tout cas pour Boucar Diouf, Maire de Joal, sa commune attend les dépouilles de Léopold Sédar Senghor, de son épouse et de son fils Philippe Maguilen, dans ce caveau qui est à Joal.

Le lieu d’inhumation de Feu Léopold Sédar Senghor, décédé le 20 décembre 2001 à Verson en France, avait suscité un vrai débat dans le pays. Même si un vœu exprimé par le défunt de reposer dans le caveau familial à Joal avait été agité, le choix a été finalement porté sur le cimetière de Bel Air. A la suite du décès de son épouse Collette Senghor, survenu le 19 novembre 2019, également à Verson, en Normandie, le débat est remis au goût du jour par Boucar Diouf, Maire de Joal. Selon lui, Léopold Sédar Senghor, alors qu’il jouissait de toutes ces capacités mentales et physiques, avait clairement indiqué, « si je meurs mes amis, enterrez-mois à Joal ».

C’est pourquoi, souligne le Maire Boucar Diouf, « Joal attend le respect de ce vœu. Et avec le décès de son épouse Collette Hubert Senghor, le vœu est qu’on puisse retrouver tous les trois, en l’occurrence Léopold Sédar Senghor, son épouse et son fils Philippe Maguilen Senghor dans ce caveau qui existe à Joal et que tout le monde peut voir ». Il confesse qu’il s’agit là de décisions qui appartiennent à des familles ou à des personnes, à qui les défunts se sont confiés. Pour l’heure, force est de constater que les chances pour qu’une telle demande soit satisfaite sont très minimes.

En effet, le Pr Raphaël Ndiaye, a annoncé, dans un communiqué, que le corps de l’ancienne Première dame du Sénégal, qui arrivera à Dakar le mardi prochain, sera inhumée le lendemain, mercredi 27 novembre, au cimetière de Bel Air, où Mme Collette Senghor reposera aux côtés de son mari et de leur fils Philippe Maguilen. Pour rappel Philippe, unique fils de Collette Hubert, a tragiquement perdu, en juin 1981, lors d’un accident de la route à Dakar, avec sa compagne allemande.