Sénégal : après Assane Diouf, Moustapha Cissé Lô, il y a problème !

Moustapha Cissé Lô

C’est un véritable scandale qui défraie la chronique au Sénégal. Un député, qui a abreuvé d’injures des dignitaires de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Il s’agit de Moustapha Cissé Lô, qui attaque le régime de Macky Sall, après les assauts d’Assane Diouf qui lui est en prison après son forfait.

Que se passe-t-il au Sénégal ? La question mérite d’être posée. Car, en général, au pays de la Téranga (hospitalité), quand quelqu’un, un adulte de surcroît, se met à proférer des injures, c’est qu’il en a subi. Et se trouve en face d’un plus… puissant. En l’espace de deux mois, ce sont des injures, d’une rare obscénité qui ont proférées à l’encontre du régime. Entendez par régime, Macky Sall et/ou ses proches.

Pour le cas de Assane Diouf, surnommé l’insulteur public, c’est un habitué des faits. Et ses dernières insultes à l’endroit du couple présidentiel sont rangées dans le cadre d’une habitude. Même si en marge des insultes, l’homme dénonçait la pénurie d’eau à Dakar. Les injures auront étouffé ses revendications. Il a été interpellé par la police et aujourd’hui, il croupit en prison.

Quid du député Moustapha Cissé Lô. Celui qui n’a cessé de crier avoir investi des centaines de millions FCFA pour faire élire Macky Sall à la magistrature suprême. Cet opérateur économique, désormais ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale par ailleurs membre du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, puisqu’il a été éjecté de la coalition, s’en est pris à des dignitaires du parti au pouvoir. Sans épargner le chef de l’Etat Macky Sall.

S’il n’a pas injurié le Président Sall, l’ancien président du Parlement de la CEDEAO a défié le chef de l’Etat qu’il dit ne pas craindre. Puisque, insiste-t-il, « j’ai contribué à l’élection de Macky Sall à hauteur de plus 300 millions FCFA, et lors des dernières Législatives, j’ai investi plus de 100 millions FVFA ». Moustapha Cissé Lô, qui a dénoncé la corruption au cœur de l’Etat sénégalais, citant le beau-frère de Mackt Sall, qu’il accuse d’avoir encaissé des pot-de-vin, a promis d’autres déballages.

Du côté de la cité religieuse de Touba, certaines voix ont pris la défense de Moustapha Cissé Lô, indiquant que le député « a été provoqué ». L’affaire fait grand bruit au Sénégal où les uns et les autres se demandent pourquoi depuis un moment des injures, des plus virulentes, sont proférées en direction du régime de Macky Sall. Le commun des Sénégalais sont unanimes qu’il y a eu frustration dans ces deux affaires du député Moustapha Cissé Lô et de l’émigré Assane Diouf.

A lire : Sénégal : arrestation d’Assane Diouf, les dernières nouvelles (vidéo)