Sénégal : arrestation d’Assane Diouf, les dernières nouvelles (vidéo)

Le Sénégalais Assane Diouf, immigré jadis établi aux Etats-Unis, qui a été extradé vers son pays, il y a un peu plus d’un an, a été de nouveau arrêté, le 2 juin. Assane Diouf a bénéficvié d’un retour de parquet et continue de faire face aux enquêteurs. Ses voisins du populeux quartier Aïnoumane 3 de Guédiawaye exigent sa libération.

Que reproche-t-on à Assane Diouf ? Sa sortie effectué le 31 mai, dans laquelle il dénonçait le manque d’eau dans une école de quartier, à la veille de l’ouverture des classes qui avait été décidée pour le 2 juin dernier avant un report à une date ultérieure. Ce n’est en réalité pas la sortie en tant que telle qui a fait condamner Assane Diouf, ce sont plutôt ses insultes à l’encontre du couple présidentiel sénégalais, notamment le Président Macky Sall et son épouse Marième Faye.

Ce n’est pas tout, puisque dans ses insultes, Assane Diouf n’a pas épargné le beau-frère de Macky Sall, Mansour Faye notamment, de même que le frère du dirigeant, Aliou Sall qui est maire de Guédiawaye, ainsi que le maire de Pikine, sa localité. Assane Diouf les a abreuvés d’injures. C’est ainsi que le lendemain, 1er juin, « des hommes encagoulés se sont présentés à son domicile, ont défoncé les portes pour l’embarquer de force », ont raconté ses voisins, témoins des faits. C’est ce que détaille le voisin d’Assane Diouf, dans cette vidéo qui suit, réclamant la libération.

Ses voisins n’ont pas manqué de souligner l’esprit patriotique d’Assane Diouf qui aurait beaucoup aidé les jeunes de son quartier à se prémunir de la maladie à Coronavirus. L’homme se serait beaucoup investi dans l’école de son quartier et les environs, au point de décrocher un capital sympathie auprès des voisins. Dans le vidéo qui l’incrimine, Assane Diouf demandait aux parents d’élèves de ne pas envoyer leurs enfants à l’école dont il se dit président du Bureau des parents d’élèves. Car, dit-il, il n’y avait pas d’eau dans l’établissement scolaire, en cette période de Coronavirus.

Toujours est-il que, Assane Diouf, qui avait été extradé des Etats-Unis sur demande des autorités sénégalaises et jeté en prison avant d’être élargi, est de nouveau arrêté. Pour nombre de Sénégalais, l’homme « souffre de troubles psychiques, autrement, il ne se serait pas attaqué ainsi à la plus haute autorité de l’Etat du Sénégal ». Assane aurait bénéficié d’un second retour de Parquet et aurait refusé de répondre aux questions des enquêteurs. Certains se disent convaincus de la clémence de Macky Sall qui ne va le faire poursuivre en justice.