Rondeau pénètre Alexandrie

Gallimard réédite en poche le beau texte disparate de l’écrivain français.

La ronde littéraire dans le monde arabe qu’a entrepris Daniel Rondeau est passée il y a quelques années par l’Egypte, et notamment par une ville mythique, dont il a dressé un portrait vigoureux et saisissant dans un beau texte disparate intitulé Alexandrie. Gallimard reprend cette année en collection de poche ce livre qui est à la fois livre de découverte, d’aventure, d’érudition légère, de rencontres, d’amour.

Les personnages de ce texte singulier sont autant les égyptiens du quotidien, communautés grecque, arabe, chrétienne, juive, qui vivent chacune leur histoire, et gardent leurs propres références, que les grandes ombres qui rôdent à travers les quartiers : le poète grec Constantin Cavafy, les romanciers anglais Edward Morgan Forster et Lawrence Durrell, autant de figures du trouble, de la nostalgie et de la liberté.

Tout sauf triste

Autant d’ombres fragiles et denses à la fois pour une ville qui vit avec la fierté de sa fondation et de sa grandeur antique : le phare n’est plus là, qui signalait cette cité rêvée par Alexandre aux regards du reste du monde, et son absence marque, en contrepoint de tout ce qui se passe à Alexandrie, la fugacité des hommes et de leurs oeuvres, le nécessaire effacement auquel tout conduit.

Mais cette peinture d’Alexandrie est tout sauf triste : elle est multiple, faite d’éclairages bien découpés, et ouverte sur l’activité de ses habitants d’aujourd’hui. Elle croise des hommes et des femmes hauts en couleurs et en passions, et bien vivants, ceux-là : le grec Kypreos, le cinéaste Youssef Chahine, l’archéologue Jean-Yves Empereur, le romancier Edouard Al-Kharrat… Attentive, détendue, intelligente sans pédanterie, l’Alexandrie de Daniel Rondeau est une causerie approfondie où, sans avoir l’air d’y toucher, il démasque le coeur d’une ville monde, nourrie du sang de son histoire et de ses appétits d’avenir :  » une autre manière de parler d’un présent perpétuel « .

Commander le livre (Gallimard Folio février 2000)

Lire aussi : Le Tanger de Daniel Rondeau