Reprise des combats au Tigré, l’Union Africaine appelle à la désescalade

Moussa Faki Mahamat (Union Africaine)
Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union Africaine

L’Union Africaine a appelé, ce mercredi 24 août 2022, à la désescalade du conflit militaire en Ethiopie, après la reprise des combats entre l’armée éthiopienne et le Front de libération du Peuple du Tigré.

Après une période d’accalmie depuis le mois de mars dernier, suite au cessez-le-feu humanitaire unilatéral déclaré par le gouvernement du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, les combats ont repris, ce jour, dans la région du Tigré, en Ethiopie. Dans la soirée, l’armée régulière a annoncé avoir abattu un avion-cargo chargé d’armes à destination du Tigré. Une escalade qui a poussé des institutions internationale à appeler au calme.

Outre le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le président de la Commission de l’Union Africaine, qui s’est dit «profondément préoccupé par les informations faisant état d’une reprise des affrontements militaires en Éthiopie, appelle à la désescalade». Dans un communiqué de la Commission, Moussa Faki Mahamat a réitéré le constant engagement de l’Union Africaine à travailler avec toutes les parties pour soutenir un processus politique consensuel dans l’intérêt du pays».

Lire : Ethiopie : Addis-Abeba accuse les rebelles du Tigré d’avoir repris les combats