RDC : Moïse Katumbi dans l’opposition, pour quoi faire ?

Moïse Katumbi

Moïse Katumbi, à peine rentré en République Démocratique du Congo, a annoncé qu’il restait dans l’opposition. Il a toutefois indiqué qu’il ne comptait point baisser les bras.

C’est au cours d’un point de presse animé à Lubumbashi, que l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, a indiqué qu’il restait dans l’opposition, tout en contribuant, à a façon, à faire avancer les choses en RDC.

« Le plus important pour moi, c’est la population congolaise. Je reste dans l’opposition. Il y a le Premier qui va former son gouvernement. On peut aider notre pays sans entrer au gouvernement », a confié le patron du TP Mazembe, ajoutant que « Moïse Katumbi ne va pas entrer au gouvernement ».

« Moïse Katumbi, au contraire, aura un stylo rouge. Là où c’est bon, c’est bon. Là où c’est mauvais, nous allons comparer. Nous allons voir, c’est un examen. S’il faut féliciter, si le gouvernement a 6/10 ou 8/10, nous allons féliciter parce que moi-même j’étais gouverneur, mais s’il a 1/10 nous allons critiquer et nous allons aussi proposer des solutions »? a lancé celui qui a été forcé l’exil pendant plus de trois ans.

Moïse Katumbi, qui a annoncé une tournée dans le pays, avec une descente prochaine à Kinshasa, a promis de rapprocher Félix Tshisekedi et Martin Fayulu, qui, dit-il, « ne sont pas ennemis mais des frères qui prient dans une même église ».

L’ancien gouverneur du Katanga est rentré au pays le 20 mai dernier, après une longue période d’exil. Il a été accueilli par une foule tout de blanc vêtue, à sa demande.

A lire : Moïse Katumbi accueilli comme un héros à Lubumbashi par une population tout de blanc vêtue