RDC : le déraillement d’un train fait au moins 60 morts à Lubudi


Lecture 2 min.
Accident de train en RDC
Accident de train en RDC

Au moins soixante personnes sont mortes, vendredi, lors d’un déraillement d’un train à Lubudi dans le Sud-Est de la RDC, ont annoncé, ce samedi 12 mars, les autorités locales.

C’est un bilan très lourd après l’accident d’un train qui s’est produit entre les localités de Kitenta et Buyofwe, dans la province de Lualaba, dans la façade Sud-Est de la République Démocratique du Congo. Clémentine Lutanda, administratrice du territoire de Lubudi, a déclaré à nos confrères de RFI que ce déraillement a fait « au moins 60 morts » et « 35 blessés gravés ». « Le bilan est de 61 morts, hommes, femmes et enfants » et de « 52 blessés évacués », a indiqué pour sa part Marc Manyonga Ndambo, directeur chargé des infrastructures à la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) à l’AFP.

A en croire des sources sur place, ce train de marchandises, en provenance de Mueneditu, était à destination de la ville de Lubumbashi. Son accident a eu lieu dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 mars. Il avait à son bord plusieurs passagers que la SNCC qualifie régulièrement de clandestins, car n’étant pas autorisés à prendre place à bord de ce train destiné au transport des marchandises, selon la radio onusienne0, Okapi.

En février dernier, quatorze personnes ont péri dans un accident similaire à hauteur du pont Lusendji, dans la province du Haut-Lomami. Ce nouvel accident relance le débat sur le laxisme observé dans la gestion du réseau de transport ferroviaire en République Démocratique du Congo.

A lire : RDC : 100 à 200 morts dans l’accident de train, l’Etat dément

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter