RDC : au moins 6 morts dans un nouveau déraillement de train à Lualaba


Lecture 2 min.
Train déraillé
Déraillement d'un train

Les autorités congolaises ont annoncé la mort d’au moins 6 personnes à la suite du déraillement d’un train de marchandises de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC). L’accident est survenu dimanche 3 avril dans le territoire de Lubudi, dans la province de Lualaba, au Sud-Est de la RDC.

C’est un nouvel incident sur l’axe ferroviaire de Lubudi dans la province de Lualaba. Le bilan du déraillement de ce dimanche 3 avril « fait état de 6 morts, 2 wagons couchés, 2 autres penchés et 3 wagons déraillés », a annoncé le ministère des Transports et Voies de communication. Il s’agit d’une locomotive remorquant 8 wagons allant de la province du Lualaba qui, à 18h30, a connu un déraillement en section Lubudi-Buyofwe, dans la province du Lualaba, a ajouté la même source.

Après cet incident, le ministère des Transports a annoncé la mise en place « d’une commission d’enquête indépendante pour élucider les vraies causes de ces incidents répétitifs sur cet axe ». L’incident de ce dimanche intervient après celui qui a couté la vie à 75 personnes sur le même axe, le 12 mars dernier. Ces deux déraillements des trains de la Société Nationale de Chemin de Fer du Congo (SNCC), en moins d’un moi relancent le débat sur la défaillance du système de transport ferroviaire en RDC.

Notons que la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) est l’unique compagnie publique qui s’occupe du transport ferroviaire en République Démocratique du Congo. Créée à l’époque coloniale, cette société fait face à plusieurs défis dont le manque de moyens pour innover son matériel et payer ses cheminots.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter