Ramadan 2012 : les musulmans célèbrent la Nuit du Destin

Les musulmans vivent de manière différée la « Nuit du Destin » en cette fin de Ramadan. Annoncée pour la nuit du 14 au 15 août pour la majeure partie des pays musulmans, elle correspond au début de la révélation du Coran au prophète Mohammed. A cette occasion, les musulmans prient et invoquent Dieu tout au long de la nuit, en espérant être absous de leurs fautes et obtenir de nombreuses récompenses.

La Nuit du Destin (Laylat Al-Qadr, en arabe) est l’une des dix dernières nuits du mois de Ramadan. Le Coran n’en a pas fixé la date précise et laisse place à de nombreuses interprétations, même si beaucoup de musulmans s’accordent généralement pour dire qu’il s’agit du 27e jour. En Islam, cette nuit est un évènement très important car il s’agit de la nuit de la révélation, la descente du Coran au prophète Mohammed.

En France par exemple, la date a été annoncée dans la nuit du 14 au 15 août. Au Maroc, le jeûne ayant débuté un jour plus tard, Al-Qadr (peut être traduit par une nuit honorable, ndlr) est annoncée du 15 au 16 août. L’incertitude entraîne une grande méfiance parmi la communauté. De nombreux savants musulmans affirment qu’il ne s’agit pas d’une nuit fixe, mais d’une nuit mobile afin que les musulmans soient assidus pendant les dix dernières nuits et pas seulement pendant l’une d’entre elles.

Une nuit fondamentale de l’islam

Pour fêter cette date importante, les fidèles intensifient donc leur pratique religieuse par des prières et des œuvres de charité. La dévotion au cours de ces quelques heures équivaut à mille mois de prière comme l’explique la sourate 97 (Al-Qadr) du Coran : « Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit du destin (Al-Qadr). Et qui te dira ce qu’est la nuit du destin ? La nuit du destin est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. »

Au cours de cette nuit, dans la tradition islamique, le Coran a commencé à être révélé au prophète Mohammed par l’intermédiaire de l’ange Gabriel (Jibrîl, en arabe). Comme tous les ans, les fidèles sont donc très nombreux à se presser dans les mosquées du monde entier. Habitués à des records d’affluence, les lieux de culte se préparent en conséquence. Certains croyants préfèrent quant à eux se retrouver seuls, dans le calme, dans l’espoir de se sentir plus proche de Dieu.

Lire aussi :

Joyeux ramadan

Asphyxie au CFCM : bientôt le retour de la Mosquée de Paris ?