Rachid Ammar nommé chef d’état-major interarmées

Le général Rachid Ammar, chef de l’armée de terre tunisienne, vient d’être promu par décret chef d’état-major interarmées. Rachid Ammar s’était fait connaître du grand public pendant la révolution de Jasmin en refusant d’obéir aux ordres de ben Ali et en imposant, avec Kamel Morjan, ministre des Affaires étrangères de l’époque, le respect de la constitution contre les tentatives de manœuvre des pro-ben Ali. Rachid Ammar est considéré par beaucoup comme l’un des garants de la Révolution.