Qui est Kawtar Benhalima, la Miss marocaine d’origine algérienne ?

Kawtar Benhalima (18 nov 21)
Kawtar Benhalima

Kawtar Benhalima, 22 ans, qui a remplacé Fatima-Zahra Khayat, pour représenter le Maroc à la 70ème édition de Miss Univers, le 12 décembre 2021, en Israël, est devenue la cible d’attaques féroces sur les réseaux sociaux. Cela est intervenu après la publication d’une vidéo dans laquelle elle raconte l’histoire de sa grand-mère algérienne, une couturière qui a émigré au Maroc pendant la guerre de libération. Qui est la nouvelle Miss Univers Maroc ?

Contrainte d’abandonner le concours de Miss Univers 2021, après un accident, Fatima-Zahra Khayat a cédé sa couronne à Kawtar Benhalima. La jeune dame de 22 ans, native de Marrakech, d’un père originaire de Meknès et d’une mère née à Casablanca, est d’origine algérienne. Après avoir obtenu son baccalauréat à l’école américaine de Marrakech, elle s’est envolée vers Paris en France pour terminer ses études à l’ESSEC et obtenir son Bachelor en Business Administration. « Mon souhait est d’entreprendre une structure pour ces enfants et les aider à s’épanouir », a indiqué Kawtar Benhalima.

À 22 ans, Kawtar Benhalima est déjà entrepreneure. En octobre 2020, elle aurait créé, avec sa sœur, une page Instagram sous le nom de « K2 » dédiée à la création de bijoux en or pour y exposer leur première collection. Elle est passionnée de musique et est très active dans ce domaine. En effet, elle compose, produit et performe également. Sa participation à Miss Univers fût marquante, vu qu’elle a été élue première dauphine lors d’un événement tenu le 6 novembre dernier à Casablanca. L’accident dont a été victime Fatima-Zahra Khayat l’a placée comme nouvelle Miss Univers Maroc.

A noter que Kawtar Benhalima, qui va désormais représenter le Maroc à la 70ème édition de Miss Univers, le 12 décembre 2021 en Israël, est devenue la cible d’attaques de la part des internautes marocains, après avoir publié une vidéo dans laquelle elle raconte l’histoire de sa grand-mère algérienne, réfugiée au Maroc, et qui a transmis son savoir-faire en couture à quelques femmes marocaines. Certains d’entre eux sont même allés jusqu’à mettre en place une pétition pour demander sa révocation et son remplacement par la deuxième dauphine.

A lire : Miss Maroc est d’origine algérienne : Kawtar déclenche une polémique