Productions joviales

La maison de production Jovial Productions, créée par l’actrice burkinabè Aminata Diallo-Glez, dépasse le cadre de l’audiovisuel en organisant chaque année des rencontres entres comédiens francophones et artistes de toute l’Afrique. A suivre.

Kadi Jolie, ça vous dit quelque chose ? La série télé écrite et réalisée par Idrissa Ouédraogo, qui met en scène une jeune fille bien dans ses baskets prête à tout pour trouver l’homme de sa vie, est bien connue des jeunes (et moins jeunes) Burkinabè. La frimousse d’Aminata Diallo-Glez, l’actrice qui incarne la jolie Kadi, l’est aussi. Mais ce qu’on connaît moins, c’est Jovial productions, la maison de production dirigée par la jeune actrice (30 ans au compteur) et qui produit la série. Pour en savoir plus sur cette maison dynamique et inventive, un petit tour sur son site s’impose.

Courts métrages, séries télé pour petits et grands, documentaires… Depuis février 1999, Jovial productions travaille d’arrache-pied dans différents domaines. Et ne s’arrête pas à la production audiovisuelle. En effet, la maison a créé les Ateliers Francophones Ouagalais pour le jeu d’acteur, ou Afro-comédie, qui permet aux professionnels des arts du spectacle en Afrique de se rencontrer, d’échanger et de se former. La manifestation a étrenné sa première édition en 2001, depuis elle a décidé de regrouper chaque année à Ouagadougou, au mois de mars, des comédiens et des metteurs en scène de l’Afrique francophone.

Capitale des Arts

Elle est ouverte aux professionnels comme aux amateurs et aux débutants et coordonnée par Aminata Diallo Glez, décidément sur tous les fronts.  » Il convient maintenant de pérenniser ce cadre d’échange, de formation et de professionnalisme du comédien africain. En effet, la formation a révélé les insuffisances des comédiens africains, dû au manque de cadre de formation approprié. Vu l’engouement des candidats et l’audience populaire reçue, Afro-comédie voudrait s’ouvrir chaque année à un plus grand nombre de comédiens « , explique-t-elle sur son site.

Jovial Productions organise également Fêt’arts, artistes en fête. Ouagadougou devient alors pour quelques jours la capitale des Arts, accueillant des artistes de toutes les sensibilités et de tous les pays souhaitant partager leur art en public. Comédiens, musiciens, chorégraphes, plasticiens… Pour prendre le pouls de la création africaine, le rendez-vous est déjà pris du 26 au 29 mars 2003.

Visiter le site.