Présidentielle 2025 en Côte d’Ivoire : Gbagbo candidat inéligible du PPA-CI


Lecture 3 min.
Laurent Gbagbo, ancien Président de Côte d'Ivoire
Laurent Gbagbo, ancien Président de Côte d'Ivoire

Le comité central du Parti des panafricains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) a désigné Laurent Gbagbo candidat à la prochaine élection présidentielle. Pourtant, l’ex-chef d’Etat est inéligible à la magistrature suprême.

Le Comité central du Parti des panafricains – Côte d’Ivoire (Ppa-CI) s’est réuni le 9 mars 2024 en sa première session ordinaire à Cocody-Riviera, en présence de Laurent Gbagbo, président du Parti. De fortes décisions ont été prises à l’issue de ce conclave, dont la désignation de l’ancien dirigeant comme candidat à la prochaine élection présidentielle.

« S’agissant des échéances électorales à venir, le Comité central a décidé que le Président Laurent Gbagbo serait le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025. Une décision acceptée par l’ex-chef de l’État », a indiqué le Comité central dans un communiqué transmis aux médias.

Vers un combat démocratique acharné

« Le Président Laurent Gbagbo, rappelant qu’il a toujours été à l’écoute et à la disposition de son Parti, s’est soumis volontiers à la volonté du Comité central et accepte d’être le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025 », a poursuivi l’instance dans un communiqué transmis aux médias.

« Prenant la pleine mesure des enjeux et des défis à relever, le Comité central a, en conséquence, instruit le conseil stratégique et politique et le secrétariat général à l’effet de prendre toutes les dispositions appropriées ». Ce, afin que « le PPA-CI engage, sans délai, les actions de mobilisation de toutes ses structures pour un combat démocratique acharné et sans faux-fuyant ».

Réinscription de Gbagbo sur les listes électorales

Le comité central a par ailleurs demandé à la direction du parti de lui proposer une date pour la tenue d’une convention ou d’un congrès extraordinaire. Celui-ci devra aboutir à « la désignation formelle et solennelle du Président Laurent Gbagbo comme candidat officiel du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025 ».

« Le Comité central engage la direction du parti à entreprendre, dès à présent, les actions appropriées afin que le PPA-CI obtienne la réinscription du nom du Président Laurent Gbagbo sur la liste électorale », avance la note. Par ailleurs, le Comité central a salué la mesure prise par les autorités ivoiriennes d’élargir des détenus dont certains du PPA-CI.

Le nouveau combat du PPA-CI

Acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo avait été condamné, en 2018, par la justice ivoirienne à 20 ans de prison pour le « braquage » de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) en 2011. Verdict qui avait entraîné la déchéance de ses droits civiques et politiques. Du coup, l’ancien chef d’État est radié des listes électorales.

S’il a été gracié, en 2022, par l’actuel Président Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo n’a pas été amnistié. Ce qui fait d’ailleurs qu’il n’avait pas pu voter aux dernières élections municipales et régionales en septembre. Dès lors, le nouveau combat de sa formation politique est de décrocher la réinscription du nom du Président Laurent Gbagbo sur la liste électorale.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter