Pourquoi Drake a retardé son featuring avec French Montana

Drake et French Montana (19 nov 21)
Drake et French Montana

Le rappeur canadien Drake aurait reporté la sortie de sa prochaine collaboration avec son homologue marocain French Montana, au milieu de la tragédie du festival Astroworld. Ce vendredi 19 novembre, le natif de Rabat sortira son dernier album, « They Got Amnesi », qui présentait à l’origine un featuring avec Drake, intitulé « Splash Brothers ».

La sortie de la collaboration entre Drake et le Marocain French Montana, « Splash Brothers », a finalement été reportée à une date ultérieure. Cette décision intervient environ deux semaines, après que 10 personnes ont été tuées et des centaines d’autres ont été blessées, lors d’une bousculade lors du concert de Travis Scott au Festival Astroworld. La chanson a d’ailleurs été retirée du LP et sortira probablement sur une prochaine édition Deluxe du quatrième album studio de French Montana. À l’heure actuelle, la chanson a été extraite d’Apple Music, de Spotify et d’autres services de streaming musical.

À la suite de l’incident, Drake avait publié une déclaration, pour montrer toute sa tristesse. « Mon cœur est brisé. J’ai passé les derniers jours à essayer de comprendre cette tragédie dévastatrice. Je déteste revenir sur cette tribune pour exprimer une émotion aussi délicate que le chagrin, mais c’est là que je me retrouve. Mon cœur est brisé pour les familles et les amis de ceux qui ont perdu la vie et pour tous ceux qui souffrent. Je continuerai à prier pour eux tous et je serai utile de toutes les manières possibles. Dieu soit avec vous tous », avait-il dit.

Drake a depuis été cité dans une action en justice de 750 millions de dollars déposée par un avocat de Houston, au nom de 125 victimes du festival Astroworld. D’autres accusés nommés incluent également le jeune rappeur Trevor Scott, Apple Music, Live Nation, Epic Records, Scott’s Cactus Jack Records et Tristar Sports & Entertainment Group. Pour rappel, French Montana et Drake ont déjà collaboré sur de nombreuses chansons, au fil des ans, y compris les morceaux populaires : « Pop That » et « Stay Schemin ».