Paris : la galerie Maeght sous le signe de l’Afrique

Evénement à Paris, la Galerie Maeght s’est résolument placée, ce printemps, sous le signe de l’Afrique, en accueillant une exposition du peintre contemporain Marco Del Re entièrement consacrée au continent.

Marco Del Re utilise des techniques variées, et des papiers différents, notamment japonais ou tibétains, et il dispose à sa manière de grands à-plats de couleurs vives cernés d’épaisses lignes noires, esquissant ainsi des formes qui paraissent à la fois sommaires et soigneusement délimitées. Sa peinture n’est pas sans rappeler celle du Picasso cubiste des années 1960, ou certains tableaux de Braque, même si sa palette est plutôt celle de Miro.

Mais Marco Del Re serait alors un Miro tendance réaliste, car ses vitraux lumineux jetés sur le fond beige de ses papiers précisément choisis ne se contentent pas d’évoquer : ils dessinent avec force et restituent un climat, un lieu, une esthétique. Ses  » Impressions d’Afrique « , réunies en un grand portfolio de 18 huiles sur papier, traduisent parfaitement en quelques images vigoureuses les impressions qu’il a pu y ressentir et son imaginaire du continent.

On admire aussi particulièrement la série de grandes toiles traitées en tempera, intitulée  » Africa Song « , et certains grands dessins africains. Marco Del Re est un peintre cubiste qui sait rendre la singularité de l’Afrique et dont la musique s’agite comme un rythme de jazz. Cette nouvelle exposition à la Galerie Maeght confirme l’originalité et la valeur d’un artiste exceptionnel.

Attention : l’exposition ne dure que jusqu’au 13 mai. Il reste quelques jours seulement pour en profiter…