Obama-Romney : les cinq tournants de la campagne

Pour la toute première fois, depuis le début de la campagne électorale américaine, Mitt Romney devance Barack Obama dans les sondages et ce, avec une avance confortable de quatre points. Ce qui symbolise un tournant. Le duel entre le candidat républicain à la Maison Blanche et le président démocrate sortant est émaillé de tournants. Afrik.com en dénombre cinq.

A moins d’un mois de l’élection présidentielle américaine, Mitt Romney devance pour la première fois Barack Obama dans les sondages. Selon l’enquête Pew publiée lundi 8 octobre, le candidat républicain à la Maison Blanche ferait désormais la course en tête avec 49% d’intentions de vote contre 45% de suffrages pour le président démocrate sortant. Cette première est doublée du sondage Gallup plaçant à égalité les deux postulants à la magistrature suprême. Un véritable tournant de campagne puisque, jusqu’à présent, Barack Obama a toujours caracolé en tête des enquêtes d’opinion.

Le duel entre le candidat républicain à la Maison Blanche et le président démocrate sortant est émaillé de tournants. Afrik.com en dénombre cinq au total :

 Le principal tournant c’est ce renversement de position de forces dans les sondages par Mitt Romney qui s’adjuge désormais quatre points d’avance sur Barack Obama.

 Le deuxième tournant majeur de cette présidentielle américaine, c’est la chute massive du taux de chômage aux Etats-Unis. Qui est passé sous la barre des 8% en septembre. Du jamais vu depuis l’arrivée de Barack Obama au pouvoir. Quand on sait que l’Economie compte pour beaucoup dans l’élection du président américain, le président démocrate sortant a marqué des points.

 Le troisième tournant, pas des moindres, la victoire de Mitt Romney sur Barack Obama lors du premier débat entre les deux candidats à la Maison Blanche. Cette confrontation portant sur la politique intérieure, qui a eu lieu ce mercredi 3 octobre à 21 heures (3h du matin heure française) à l’université de Denver (Etat du Colorado), a été dominée par le candidat républicain. Selon les observateurs, ce dernier a mené les débats, a convaincu sur son programme économique, et a su détendre l’atmosphère. Or Barack Obama est apparu fatigué et imprécis.

 La bourde de Mitt Romney figure en quatrième position de notre classement des cinq tournants de la campagne électorale. Mitt Romney a traité les 47% d’électeurs potentiels du président-candidat, de « victimes » assistées par la réforme de la santé. Malgré son embellie dans les sondages, cette gaffe peut toujours coûter la présidence des Etats-Unis au candidat républicain.

 Enfin, le cinquième tournant du duel entre Barack Obama et Mitt Romney a été révélé à la suite des conventions républicaine et démocrate. La convention démocrate s’est déroulée du 4 au 7 septembre à Charlotte, en Caroline du Nord. Les enquêtes d’opinion publiées à la fin de cette grand-messe encensent le président sortant, le créditant de 4 à 5 points. Alors que le républicain Mitt Romney n’a engrangé qu’un seul petit point. C’est de bon augure pour le président-candidat car une bonne partie des Américains, des dizaines de millions, choisissent leur candidat pendant les conventions.

Si l’on se fie à ces cinq tournants, Barack Obama garde une avance notable sur Mitt Romney. Puisque le président sortant dispose des chiffres positifs du chômage et a gagné la bataille des conventions. Sans compter le fait que, l’occupant actuel de la Maison Blanche est en tête dans deux (l’Ohio et la Floride) des trois Etats cruciaux. Depuis 1960, aucun président américain n’a été élu sans gagner au moins deux de ces trois Etats, en comptant la Pennsylvanie. L’élection présidentielle américaine n’étant jamais jouée d’avance, rien n’exclut un coup de tonnerre au moment du sprint final.