Nouvelle hausse des prix du carburant en Tunisie

Une station-service
Des pompes dans une station-service

Une nouvelle hausse des prix du carburant, la quatrième au cours de cette année, a été annoncée par le gouvernement tunisien, samedi. Cette mesure entre dans le cadre d’un programme d’ajustement des prix des produits pétroliers.

C’est à compter de ce dimanche 18 septembre 2022 que les nouveaux prix du carburant, sont appliqués. Selon les ministères tunisiens de l’Industrie et du Commerce, «cet ajustement intervient à la lumière de la hausse continue des prix du carburant sur le marché mondial, en raison de la crise russo-ukrainienne, et des perturbations des marchés de l’énergie liées à la réduction des approvisionnements ainsi qu’au coût élevé de matières pétrolières».

Cette décision concerne les prix de l’essence super sans plomb, du gasoil sans soufre et de l’essence ordinaire. Le prix du litre d’essence super sans plomb passe à 2,400 dinars, tandis que le prix du gasoil sans soufre est passé à 2,080 dinars. Quant au prix du litre de gasoil ordinaire, il est passé à 1,860 dinar. Pour justifier cette hausse, les autorités précisent que «le prix moyen du brut Brent a augmenté depuis le début de l’année jusqu’à aujourd’hui autour de 107 dollars le baril».

Ce prix tournait autour de 83 dollars début 2022. «Chaque augmentation d’un dollar par baril entraîne des besoins de financement supplémentaires pour le système des hydrocarbures, de l’électricité et du gaz, d’environ 140 millions de dinars (43,7 millions de dollars) par an», précise le communiqué.

Lire : Maroc : les prix du carburant et de la tomate flambent