Nouveau gouvernement de transition en Guinée

La Guinée s’est dotée lundi d’un nouveau gouvernement. Lu et approuvé par le président de la transition, le Général guinéen Sékouba Konaté, ce nouveau cabinet composé de 34 ministres et dirigé par le Premier ministre Jean-Marie Doré, sera chargé de préparer les présidentielles, prévues en juin.

Le Général guinéen Sékouba Konaté a signé lundi un décret portant sur la nomination des membres du gouvernement de la transition. Composée de 34 ministres dont deux secrétaires d’Etat, cette équipe conduite parle Premier ministre, Jean-Marie Doré, sera chargée de mener le pays vers une élection présidentielle en juin, souligne le communiqué officiel diffusé à la télévision nationale. Au total, dix anciens membres du gouvernement sortant, dont six militaires ont été maintenus. Parmi eux, le général de brigade Mamadouba Toto Camara qui garde son portefeuille de la Sécurité et de la Protection civile et le colonel Siba Lohalamou, un proche du chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, qui conserve son poste de garde des Sceaux.

Plusieurs membres des Forces vives, coalition de partis politiques, de syndicats et de la société civile, occupent des postes ministériels, notamment les ministères d’Etat aux Affaires étrangères et à l’intégration africaine. Des nouvelles personnalités ont fait également leur entrée au sein du gouvernement, notamment Kerfala Yansané au ministère de l’Economie et des finances, Néva Damet au ministère de l’Administration du territoire et des affaires politiques, à ce titre co-organisateur des élections avec la commission électorale. Néanmoins, Aucun membre de l’opposition au régime militaire ne figure dans ce nouveau cabinet.

La liste des membres du gouvernement :

1- Général de division Mamadou Toto Camara, Ministre d’État chargé de la Sécurité et de la Protection civile, confirmé.

2-Monsieur Bakary Fofana, Ministre d’État chargé des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la Francophonie, président par intérim des organisations de la Société Civile.

3- Madame Penda Diallo, Ministre d’État chargé de la fonction publique, de la reforme administrative, du travail et de l’emploi, syndicaliste

4- Monsieur Nawa Damey, Ministre de l’Administration du Territoire et des Affaires politiques, administrateur civil.

5- Colonel Siba Lohalamou, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, confirmé.

6- Monsieur Aly Gilbert Ifono, Ministre de la Décentralisation et du développement local, professeur d’histoire.

7-Commandant Mamadou Sandé, Ministre de l’énergie et de l’hydraulique, précédemment ministre de l’Economie et de finances

8-Monsieur Kerfalla Yansané, ancien gouverneur de la banque centrale Ministre de l’Économie et des Finances

9-Monsieur Mahmoud Thiam, Ministre des Mines et de la Géologie

10-Lieutenant-colonel Keletigui Faro, Ministre de l’Agriculture, précédemment ministre secrétaire général à la présidence de la république

11-Colonel Mamadou Korka Diallo, Ministre de la pêche et de l’aquaculture

12-Monsieur Talibé Diallo, Ministre des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information ancien secrétaire général du ministère de l’agriculture

13- Monsieur Mansour Kaba, Ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, architecte.

14- Madame Zenab Saïfon Diallo, Ministre du Plan et de la Coopération internationale, confirmée.

15- Monsieur Ghandi Tounkara, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, professeur

16- Monsieur Amadou Lelouma Diallo, Ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Éducation Civique, administrateur civil.

17- Dr Mamadou Saliou Bella Diallo, Ministre de l’Enseignement Technique te de la Formation Professionnelle

18- Monsieur Georges Gnankoye Delamou, Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts et du développement durable

19- Monsieur Yamoudou Touré, Ministre des travaux publics, syndicaliste.

20- Monsieur Mamadou Niaré, Ministre du Commerce et de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé, administrateur civil

21- Dr Ibrahima Sow, Ministre de la santé et de l’hygiène publique.

22- Monsieur Kerfalla Camara, Ministre du Contrôle économiques et des Audits, administrateur civil au ministère de l’économie et des finances

23- Madame Nanfadima Magassouba, Ministre de la solidarité nationale, de la promotion féminine et de l’enfance, présidente du réseau droit et citoyenneté de la femme

24-Dr Mariam Béavogui, Ministre des micro-finances, du secteur informel, de l’emploi des jeunes et des femmes.

25- Monsieur Aboubacar Sylla, administrateur civil Ministre de l’Information

26- Madame Sy Mariame Diallo, Ministre du Tourisme et de l’Hôtellerie

27- El Hadj Bamba Camara, Ministre de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, syndicaliste.

28-Monsieur Thierno Aliou Diaouné, Ministre de la Jeunesse et des Sports

29- Monsieur Fodéba Keïra Isto, Ministre des arts et de la Culture.

30-Monsieur Mouctar Diallo, Ministre de l’élevage, leader politique

31- Colonel Mathurin Bangoura, Ministre des transports

32- Monsieur Lucien Mbendou Guilao, Ministre des Guinéens de l’étranger, précédemment en service à Total Guinée.

33- Monsieur Koutoubou Sano, Secrétaire général aux affaires religieuses

34- Sekou Kissing Camara, confirmé, Secrétaire général du gouverneme

Lire aussi:

 Guinée : le gouvernement Doré n’a pas droit à l’erreur