Nkhnoukh, Le Parrain du Caire : Ascension, chute et retour d’une figure du grand banditisme égyptien


Lecture 3 min.
Nkhnoukh
Nkhnoukh

Sabri Nakhnoukh, plus connu sous le nom de Nkhnoukh, est une figure controversée de l’Égypte contemporaine. Surnommé « Le Parrain du Caire », son histoire est marquée par des liens présumés avec la criminalité organisée, le pouvoir politique et des déboires judiciaires retentissants.

Sabri Nakhnoukh, alias Nkhnoukh, est souvent décrit comme l’une des figures les plus notoires du monde criminel égyptien. Son nom est devenu synonyme de pouvoir, d’influence et de controverse en Égypte, un pays où les liens entre crime organisé et politique sont souvent flous et complexes.

Ascension dans le milieu

Nkhnoukh a commencé son ascension dans les années 1990, se forgeant une réputation dans les rues du Caire. Son nom est rapidement associé à diverses activités criminelles, allant du racket à la gestion de lieux de divertissement nocturne. Sa capacité à naviguer dans les eaux troubles du crime organisé et de la politique lui a valu à la fois crainte et respect.

L’influence de Nkhnoukh s’étend rapidement au-delà du monde criminel. Il aurait eu des liens étroits avec des figures politiques égyptiennes de haut rang, lui permettant d’opérer avec une certaine impunité. Ces relations ont renforcé son pouvoir, mais elles ont également attiré l’attention des autorités et du public sur ses activités. Il est un partisan affiché du président Hosni Moubarak comme il le racontera, plus tard, au quotidien Al-Akhbar. « Oui, j’étais au service du ministère de l’Intérieur pour empêcher la victoire d’opposants aux élections (…) pour le bien et la stabilité de l’Égypte« , expliquant avoir bourré les urnes et empêchés les électeurs de voter pour les Frères musulmans sur ordre de Habib el-Adli, ministre de l’Intérieur de Moubarak.

L’arrestation et les procès

La chute de Nkhnoukh commence avec son arrestation, en 2012. Il est sous le coup de multiples chefs d’accusation, y compris la possession illégale d’armes à feu et de drogues. Son arrestation a été largement médiatisée, révélant au grand public son mode de vie extravagant et ses collections d’animaux exotiques.

Les procès qui ont suivi ont mis en lumière non seulement ses activités criminelles, mais aussi les relations complexes entre le monde du crime et la politique en Égypte. Nkhnoukh est alors condamné à de nombreuses années de prison, bien que ses avocats aient plaidé pour son innocence, affirmant qu’il était victime d’une cabale politique.

Impact sur la Société Égyptienne

Nkhnoukh est libéré, en 2018, grâce à une grâce présidentielle. Depuis sa libération, il serait redevenu un homme d’affaires normal. Pourtant, il continue d’avoir une influence notable, notamment dans le monde du sport en Égypte. Selon certains médias, il aurait même repris du service pour Abdel Fattah al-Sissi. Sa libération et son activité actuelle reflètent les dynamiques complexes et controversées du pouvoir et de l’influence en Égypte.

L’histoire de Nkhnoukh reste un sujet de fascination en Égypte. Elle soulève des questions sur la corruption, l’état de droit et l’influence du crime organisé dans le pays. Pour beaucoup, Nkhnoukh représente l’archétype du criminel en col blanc. Capable de naviguer dans les hautes sphères du pouvoir tout en dirigeant un empire criminel. Son histoire est un cas emblématique des liens entre le crime, le pouvoir et la politique.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter