Nigeria : l’armée saisit des produits de contrebande appartenant à Boko Haram

L’armée nigériane a saisi des produits de contrebande appartenant au groupe terroriste Boko Haram qui sévit dans le pays. Ces produits ont été retrouvés près de la frontière camerounaise.

Alors que le Président du Nigeria Muhammadu Buhari est au Cameroun afin d’évoquer la lutte contre Boko Haram avec son homologue Paul Biya, l’armée nigériane a saisi, ce mercredi 29 juillet 2015, plus de 4000 fûts et canettes de produits pétroliers ainsi que d’autres produits de contrebande appartenant au groupe terroriste Boko Haram, près de la frontière avec le Cameroun.

Pour Dele Alonge, le porte-parole de la force aérienne nigériane, « la découverte a été réalisée grâce aux efforts intensifs et persistants dans la lutte contre Boko Haram ». Ces produits sont, selon l’armée, des fournitures destinées aux terroristes installés dans les villages de Pepe, Dashin-Hausa et Konkul, près de la frontière camerounaise.

Après les attaques de Boko Haram survenues ces dernières semaines, la force aérienne nigériane a renforcé ses patrouilles au sol comme dans les eaux. La destruction des camps de Boko Haram ne cesse de s’intensifier sur l’ensemble du territoire alors que la force régionale peine à se déployer.

Cette saisie intervient au lendemain de la libération de 30 otages de Boko Haram, dont 21 enfants et sept femmes, au cours d’une opération militaire contre le groupe armé, à Dikwa, dans le nord-est. Boko Haram a tué près de 600 personnes au Nigeria, depuis l’arrivée au pouvoir du Président Muhammadu Buhari.

Lire aussi :

 Nigeria : 30 otages libérés des mains de Boko Haram

 Le Président Buhari au Cameroun mercredi pour évoquer la lutte contre Boko Haram