Nigeria : 16 villes et villages « entièrement brûlés » par Boko Haram

Près de 16 villes et villages des rives du lac Tchad ont été rasés par la secte islamiste Boko Haram dans une nouvelle offensive de grande ampleur.

Des membres de Boko Haram « ont entièrement brûlé 16 villes et villages dont Baga », un important lieu de passage commercial, ce mercredi, a indiqué un responsable administratif de cette zone de l’Etat de Borno, Musa Bukar, rapporte Le Figaro. Cette localité abrite une base militaire dont l’organisation s’est emparée le week-end dernier.

Des milliers de déplacés

Le nombre de morts au cours de ces attaques est encore indéterminé. Des dizaines de milliers de personnes ont fui cette folie meurtrière en direction du Tchad ou encore de Maiduguri, où 20 000 déplacés ont trouvé refuge, selon un responsable administratif de l’Etat de Borno.

Autour de 560 personnes seraient bloquées sur une île du Tchad sans nourriture, a informé le chef du syndicat des pêcheurs de l’Etat de Borno.

Le 03 janvier dernier, Boko Haram avait mené une attaque, prenant le contrôle de la ville de Braga, de sa base militaire et des villages alentours. Les habitants qui tentaient de trouver refuge dans la brousse avaient été poursuivis par des rebelles en moto qui leur tiraient dessus.