Mondiaux d’athlétisme : la moisson africaine

Les Africains ont remporté 22 médailles durant les Championnats du monde d’athlétisme. Une rencontre marquée par des victoires prévisibles, mais aussi par de bonnes surprises. Bilan de la compétition.

22 médailles africaines. L’Afrique repart des 9èmes Mondiaux d’athlétisme (France) avec 11 récompenses en or, 6 en argent et 5 en bronze. Les athlètes, éthiopiens en tête, se sont encore une fois illustrés dans les courses de demi-fond et de fond. Avec de belles surprises. Contre toute attente, le jeune Kenyan Eliud Kipchoge a déjoué les pronostics en volant la vedette sur le 5 000 mètres à l’Ethiopien Kenenisa Bekele et au Marocain Hicham El-Guerrouj. Ce dernier confirme sa suprématie sur 1 500 mètres, en remportant son quatrième titre de champion du monde consécutif. Il en va de même pour Bekele qui a pris la première place lors du 10 000 mètres. Une victoire qui fait figure de passation de pouvoir entre le légendaire Haile Gebreselassié (argent) et son jeune dauphin. Sileshi Sihine complète le podium 100% éthiopien. Chez les femmes, les Ethiopiennes ont glané les médailles les plus prestigieuses de cette discipline.

Un pays, une médaille

En marge de la prédominance du pays de la Corne de l’Afrique, certains pays n’ont pas manquer de briller. Parmi les plus attendues, celle de Maria Mutola. L’indétrônable Mozambicaine est montée sur la plus haute marche du podium du 800 mètres. En 400 mètres, la Sénégalaise Ami Mbackè Thiam s’est emparée de la médaille de bronze. La meilleure performance en saut en longueur appartient à Eunice Barber, qui s’est élancée jusqu’à 6,99 mètres. C’est la deuxième récompense de la Sierra-Léonaise, naturalisée française, qui avait déjà été couverte d’argent en heptathlon. En triple saut, la Camerounaise Françoise Mbango décroche l’argent avec 15,05 mètres. Le Kenyan Saif Saaeed Shaheen, ayant fraîchement acquis la nationalité qatari, a brillé sur la course d’obstacles du 3 000 mètres steeple. Même bilan pour l’Algérien Djabir Saïd-Guerni qui a ravi la première place sur 800 mètres d’un rien.

Les Africains étaient très à l’aise sur terre, mais se sont tout de même révélés surprenants dans les airs. Le Sud-Africain Jacques Freitag et sa compatriote Hestrie Cloete, tous deux médaillés d’or, se sont respectivement élevés à 2,35 et 2,06 mètres au saut en hauteur. Un autre Sud-Africain, Okkert Brits, s’est même imposé au saut à la perche en passant la barre des 5,85 mètres, attrapant au passage une médaille de bronze. Avec 11 titres mondiaux, le continent a gagné une médaille d’or de plus qu’aux jeux d’Edmonton (Canada) en 2001. Une petite progression qui laisse de bons espoirs pour les Jeux Olympiques d’Athènes.

Rang Pays Or Argent Bronze Total
1 Etats-Unis 10 8 2 20
2 Russie 6 8 5 19
3 Ethiopie 3 2 2 7
4 Bélarus 3 1 3 7
5 France 2 3 2 7
7 Afrique du Sud 2 1 1 4
8 Kenya 2 1 1 4
9 Maroc 2 1 0 3
14 Algérie 1 0 0 1
19 Mozambique 1 0 0 1
30 Cameroun 0 1 0 1
42 Sénégal 0 0 1 1

Lire aussi:

 Maria Mutola, l’heure de la retraite.

 Le roi Bekele.