Mondial U17 : déception au Sénégal, après la défaite des Lionceaux face aux Bleuets


Lecture 3 min.
France contre Sénégal
France contre Sénégal au Mondial U17

L’équipe du Sénégal des moins de 17 ans s’est inclinée en huitièmes de finale de la Coupe du monde U17, face à la France. Les Bleuets ont dominé les Lionceaux aux tirs au but (0-0, 5-3 t.a.b.), ce mercredi à Djakarta, en Indonésie. Une défaite difficile à avaler au pays de la Téranga.

Un match qui a été long pour les Sénégalais. Puisqu’il aura fallu non seulement jouer les 90 minutes, mais aussi les prolongations et les séances de tirs au but. Au passage, beaucoup de suspense, mais aussi d’espoir. Celui de voir les Lionceaux du Sénégal remporter la victoire et passer à l’étape suivante : les quarts de finale. Surtout que le Sénégal a dominé le match. Au bout du compte, c’est la France qui passe cette étape, après des tirs au but (0-0, 5-3 t.a.b.).

Mondial U17 : « Je suis déçu par cette défaite »

Au pays de la Téranga, la déception est immense, tellement la population croyait à cette victoire. Pour Moussa Diouf, professeur d’éducation physique, les joueurs sénégalais ont fait le nécessaire. « A part quelques maladresses, une absence de précision, je crois que les joueurs ont fait l’essentiel. Car ils ont dominé leurs adversaires tout le long du match. Mais j’avoue que je suis déçu de voir les Lionceaux perdre ce match qui était à leur portée », déclare l’homme, teint noir, casquette bien vissée sur la tête.

Les Lionceaux n’étaient pas obligés d’aller aux tirs au but « s’ils étaient plus pragmatiques », estime Aliou Sène, commerçant. « Le match auquel j’ai assisté hier, à la télé, c’était celui du Sénégal. Il y a trop d’occasions de but ratées par nos compatriotes. Et ce genre d’erreur se paye cash. Au final, les Français les ont emmenés en prolongations puis en séances de tirs au but. Les Lionceaux ont perdu les armes à la main. Seulement, je suis un peu déçu par cette défaite », soutient le jeune homme, la quarantaine, bonnet sur la tête.

« Ne gâchons pas la joie des joueurs et du peuple français »

Au marché central de Thiès (70 kilomètres de Dakar), les commentaires vont bon train. Si la déception est unanime avec des citoyens qui reprochent aux joueurs de ne pas avoir cherché à être plus percutants et plier le match avant les tirs au but, l’espoir de voir la FIFA sanctionner la France est immense. « On espère que Yanis Issoufo « sauvera » le Sénégal. Car si le Burkina Faso dépose plainte auprès de la FIFA, il y a de fortes chances que la France soit sanctionnée, donc écartée du reste de la compétition », espère Doudou Ndiaye, ambulant.

Pour Moustapha Wade, conducteur de moto Jakarta, « la meilleure victoire est celle que l’on remporte sur le terrain. Les Lionceaux ont certes dominé le match, mais ils ont été moins réalistes que les Français qui ont décroché la gagne. Dans la mesure où il n’y a pas eu de triche dans le jeu, encore moins de faute d’arbitrage, je pense qu’il faut laisser au Bleuets leur victoire. L’équipe de France mérite bien de passer en quarts, après leur parcours sans faute en match de poules. Je suis certes déçu par la défaite des Lions, mais ne gâchons pas la joie des joueurs et du peuple français. Surtout qu’ils ont leurs chances dans cette compétition

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter