Mohammed VI renforce les «pouvoirs» de Moulay El Hassan

Le roi Mohammed VI et le prince Moulay El Hassan
Le roi Mohammed VI et le prince Moulay El Hassan du Maroc

Le roi du Maroc a dirigé un Conseil des ministres, ce mercredi 13 juillet 2022. Une étape importante de franchie puisque cette fois, la présence de l’héritier du trône de Mohammed VI, Moulay El Hassan, a été annoncée dans le communiqué royal.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a présidé, au Palais royal de Rabat, un Conseil des ministres au cours duquel il a été procédé à l’adoption de deux projets de loi-cadre, d’un projet de loi, de deux projets de décret et d’une série de conventions internationales, selon un communiqué du porte-parole du Palais royal. Le souverain était accompagné du prince héritier Moulay El Hassan. Un acte très fort posé par le dirigeant de ce pays d’Afrique du Nord.

Lors de ce Conseil des ministres, le roi du Maroc n’était pas accompagné de son frère cadet, Moulay Rachid,. Mohammed VI était avec celui à qui le trône revient de droit, Moulay El Hassan. Une rencontre aussi importante à laquelle prend part le prince héritier ce b’est pas une première. Sauf que si lors des autres Conseils des ministres, le communiqué royal final ne faisait pas mention de la présence du prince, cette fois, la présence de Moulay El Hassan a été bien mise en relief.

Moulay El Hassan est tout de même aguerri à la chose politique et même diplomatique. Malgré son jeune âge, le prince héritier du trône marocain a déjà effectué des missions importantes dans le royaume comme hors du Maroc, accompagné ou non. Père et fils étaient par exemple ensemble en France, lors de la commémoration de l’armistice, en 2018. Une célébration vécue aux côté du couple Trump, alors Président des Etats-Unis d’Amérique.

Fin septembre 2019, Moulay El Hassan a été seul à Paris pour représenter son père aux obsèques de l’ancien Président français, Jacques Chirac. Auparavant, il aura été chargé d’accueillir des personnalités telles que le couple princier britannique, Meghan Markle et Harry de Sussex. Des missions importantes certes, mais pas autant que l’est la participation mise en lumière du prince à un Conseil des ministres. Un nouveau galon pris par Moulay Hassan.

Lire :  Maroc : la grosse colère de Moulay El Hassan, héritier de Mohammed VI