Mohammed VI est-il accessible aux Marocaines et Marocains du… Maroc ?


Lecture 2 min.
Le roi du Maroc, Mohammed VI
Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi Mohammed VI du Maroc est-il accessibles aux Marocaines et Marocains vivant dans son pays comme il l’est avec les ressortissants marocains de la diaspora ?

Ce n’est un secret pour personne, le roi du Maroc, Mohammed VI, reste le dirigeant le plus accessible au monde. Notamment pour les Marocaines et Marocains établis à l’étranger. En effet, au cours de ses périples hors du royaume, le souverain se met à la disposition de ses compatriotes qui peuvent l’approcher, le saluer, prendre des photos et autres selfies avec leur dirigeant.

A lire : Maroc : le cortège de Mohammed VI pris en chasse

Mieux, Mohammed VI n’hésite pas à s’offrir des bains de foule du fait que nombreux sont les Marocaines et Marocains qui veulent l’approcher, le toucher, communier avec lui. Aussi, n’a-t-il pas souvent donné des frayeurs à sa garde rapprochée, qui, du fait de son professionnalisme, parvient toujours à gérer les situation de forte affluence auprès de la personne du roi.

Michel Polnareff, Mohammed VI et Jammel Debbouze
Michel Polnareff, Mohammed VI et Jammel Debbouze

On se rappelle, le dimanche 27 mars 2016, alors qu’il partait visiter Keukenhof, l’un des plus beaux parcs au monde, Mohammed avait été accueilli par des centaines de Marocains venus spécialement le voir ou prendre une photo avec lui. Des témoins avaient indiqué que la rencontre avait fini par devenir un véritable bain de foule, donnant des sueurs froides aux gardes du corps du roi.

A lire : Vidéo, Maroc : trois ans de prison pour avoir perturbé le cortège de Mohammed VI

Très émerveillée, la presse néerlandaise avait à l’époque qualifié le roi Mohammed VI de « très simple et ouvert » en plus d’être « un homme qui veut parler à des gens normaux ». Seulement, l’on se rend compte qu’au Maroc, pour approcher le souverain, Marocaines et Marocains sont obligés de se lancer dans une course poursuite avec le cortège royal. Nombreux sont en effet les concitoyens du souverain, qui, pour faire passer un message au roi, prennent des risques en prenant d’assaut la voiture de Mohammed VI.

Le roi du Maroc, Mohammed VI avec un compatriote, lors d'un séjour parisien
Le roi du Maroc, Mohammed VI avec un compatriote, lors d’un séjour parisien

En lieu et place de se demander « pourquoi Marocaines et Marocains veulent directement me parler », et prendre les dispositions nécessaires pour écouter les doléances et autres cris du cœur de ses compatriotes, le roi a préféré valider une décision judiciaire visant à sanctionner, à de lourdes peines, ceux qui se hasarderaient à « perturber le cortège royal ». Rendant ainsi, Mohammed VI beaucoup moins accessible aux Marocaines et Marocains vivant au Maroc. Alors que par le passé, Mohammed VI, connu pour son grand cœur, avait même pris en charge une fille renversée par son cortège.

A lire : Maroc : frayeur chez les gardes du corps de Mohammed VI à Amsterdam

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter