Mohammed VI : « La conduite de Bouteflika » est « sage »

Le roi du Maroc, Mohammed VI, et le chef de l'Etat d'Algérie, Abdelaziz Bouteflika

Le roi du Maroc, Mohammed VI, vient d’effectuer un grand pas en direction de l’apaisement des relations avec l’Algérie voisine, en reconnaissant la sagesse du dirigeant algérien, Abdelaziz Bouteflika.

Mohammed VI a en effet adressé un message au chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de l’anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954. Le roi « exprime ses chaleureuses félicitations et ses sincères vœux de santé et de bonheur au Président algérien, et de davantage de progrès et de prospérité au peuple algérien frère sous la sage conduite de M. Bouteflika ».

Dans son message, Mohammed VI réitère sa ferme détermination à continuer d’œuvrer de concert avec le Président algérien en vue de hisser les relations de coopération entre le Maroc et l’Algérie au niveau des liens solides unissant les deux peuples frères, de manière à concrétiser leurs aspirations à davantage de communication, de solidarité et de complémentarité et de réaliser le développement commun des deux pays dans la stabilité, la sécurité et la quiétude.

Ce message du roi du Maroc intervient seulement une dizaine de jours après une correspondance très touchante du dirigeant algérien. Dans son message,Bouteflika affirmait avoir appris avec une grande affliction et une profonde peine le tragique accident du déraillement d’un train reliant les villes de Casablanca et Kénitra, emportant plusieurs vies humaines et causant beaucoup de blessés.

Ces échanges entre les deux dirigeants, qui intervient quelques semaines avant la rencontre cruciale initiée par l’ONU à Genève, et qui doit réunir Maroc, Algérie, Mauritanie et Polisario autour d’une même table pour discuter de la question du Sahara, laissent transparaître un conclave apaisé entre deux pays frères, pour reprendre les termes de Mohammed VI et d’Abdelaziz Bouteflika.