Miss Univers en Israël : l’Afrique du Sud retire son soutien à Lalela Mswane

Lalela Mswane (17 nov 21)
Lalela Mswane

Le gouvernement sud-africain a officiellement décidé de retirer son soutien à la nouvelle Miss Afrique du Sud 2021, Lalela Mswane, pour le prochain concours Miss Univers 2021, qui aura lieu le mois prochain, en Israël. La décision est intervenue après des appels croissants pour que la Miss Afrique du Sud, Lalela Mswane, boycotte le concours.

Le ministère des Arts et de la Culture sud-africain a publié une déclaration officielle indiquant : « Il s’est avéré difficile de persuader les organisateurs du concours Miss Afrique du Sud de reconsidérer leur décision de participer à l’événement Miss Univers. Les atrocités commises par Israël contre les Palestiniens sont bien documentées et le gouvernement, en tant que représentant légitime du peuple sud-africain, ne peut, en toute bonne conscience, s’associer à de telles initiatives ».

Le gouvernement « retire donc son soutien » suite à « l’intransigeance » et au « mépris des conseils » des organisateurs. Avis partagé par Braam Hannekom, membre du conseil d’administration d’« Africa for Palestine », qui estime que le gouvernement a pris la bonne décision. « Notre gouvernement représente notre peuple. C’est respecter notre histoire et notre passé. Certains des auditeurs savent qu’en 1976, neuf participantes au concours de beauté Miss Monde se sont retirées parce que l’Afrique du Sud de l’apartheid participait à ce concours. Par la suite, l’Afrique du Sud de l’apartheid a été interdite de participation ».

Au même moment, le conseil des députés sud-africains de confession juive se dit déçu par la décision du gouvernement de retirer son soutien à Lalela Mswane. « En tant que citoyens d’Afrique du Sud, en tant que personnes qui veulent le meilleur, à la fois pour l’Afrique du Sud et qui sont vraiment engagées à trouver une paix durable au Moyen-Orient, cette déclaration ne semble répondre aux besoins de personne. présidente nationale du Conseil des députés sud-africains de confession juive », a indiqué le professeur Karen Milner.

« Il est toujours facile de dire que la majorité des gens soutiennent mon point de vue et que la majorité des gens soutiennent votre point de vue. Je pense certainement qu’il y a des points de vue variés, et les gens ont le droit d’avoir des points de vue divergents sur la question », a poursuivi la présidente nationale du Conseil des députés sud-africains de confession juive. Pour sa part, Miss Afrique du Sud 2021, Lalela Mswane, ne s’est pas encore prononcée sur la question.

A lire : Miss Univers 2021 : Mandela appelle l’Afrique à boycotter Israël, il se fait recadrer depuis l’Irak