Mauritanie : au moins 58 migrants périssent dans un naufrage

Embarcation de migrants

Pas moins de 58 migrants ont péri dans un naufrage, selon un communiqué de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le drame de l’émigration clandestine a encore frappé très fort en Afrique. En effet, pas moins de 58 migrants viennent de périr dans un naufrage aux larges des côtes mauritaniennes, survenu ce jeudi 5 décembre 2019. C’est ce que rapporte un communiqué de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui a par ailleurs relevé que 83 passagers avaient réussi à rejoindre la côte à la nage.

Le ministère mauritanien de l’Intérieur, qui confirme l’information, a écrit dans un communiqué, « c’est avec une incommensurable tristesse que nous annonçons que, lors de l’une de leurs patrouilles visant à sécuriser le territoire national, nos forces armées et de sécurité ont découvert avec émoi les rescapés du naufrage d’une embarcation de fortune qui a visiblement chaviré ».

Ledit communiqué ajoute, « il s’agissait pour l’essentiel d’immigrants irréguliers qui tentaient de rejoindre l’Espagne, en provenance de Banjul, en Gambie, selon les premières informations recueillies auprès de la majorité des rescapés ». Selon différentes sources citées par les médias, il y avait au moins 150 personnes à bord de l’embarcation, qui était partie de Gambie le 27 décembre et le drame se serait produit le mercredi aux larges de Nouadhibou.

Ainsi la longue de liste des victimes de l’émigration clandestine se poursuit toujours et selon le Dr Tulinabo S. Mushingi, Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, qui s’exprimait récemment devant les élèves Ingénieurs de l’Ecole Polytechnique de Thiès (EPT), si les citoyens étaient satisfaits de leur pays, ils n’iraient pas en émigration clandestine.